Fibre optique: Le Gabon et le Congo officiellement interconnectés

© D.R

Le vendredi 6 avril dernier, la commune de Bakoumba, chef lieu du département de Lekoko, dans la province du Haut-Ogooué, a été le cadre de l’officialisation de l’interconnexion entre les réseaux de transmission Cab3 et Cab4 entre le Congo et le Gabon. Une cérémonie rehaussée par la présence des ministres en charge des Télécommunications des deux pays, Alain-Claude Billie-By-Nzé et Léon Juste Ibombo.

Après plusieurs années de travaux, le ministre gabonais en charge des Télécommunications, Alain-Claude Billie-By-Nzé et son collègue congolais Léon Juste Ibombo, ont procédé à la coupure du ruban symbolique, officialisant ainsi, l’interconnexion à la fibre optique entre les deux pays.

Le ministre gabonais en charge de la Communication et de l’Economie numérique,  Alain-Claude Billie-By-Nzé n’a pas caché sa satisfaction quant à la matérialisation de ce projet d’envergure sous-régionale. «Il s’agit désormais de faire en sorte que les opérateurs puissent apporter, grâce à cette infrastructure, des services à valeur ajoutée», a indiqué, estimant par ailleurs qu’«il y a de grosses capacités pour transporter des données, du son et de l’image et de faire en sorte que les populations, les élèves, les étudiants et les entreprises en bénéficient».

Un événement «historique» selon Léon Juste Ibombo, le ministre congolais en charge des télécommunications qui «prouve à ceux qui en doutaient encore, qu’à force de travail et de persévérance, l’intégration sous régionale avance», a-t-il martelé.

Long d’environ 1100km, suivant le tracé ferroviaire et routier sur l’axe Libreville-Franceville, le projet Backbone national gabonais (BNG) a été lancé en 2011. Cette interconnexion avec le Congo engendrera entre autres, comme retombées l’augmentation de l’extension géographique du réseau de fibre optique et la réduction du coût des services de communication.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire