Fête Nationale de la Jeunesse: vers la tenue d’un Forum National Jeunesse et Emplois Verts

Réunion préparative du Forum National Jeunesse et Emplois Verts © D.R

En attendant une date définitive de cet événement, le comité préparatoire s’active à tout mettre en œuvre pour la réussite de cette rencontre nationale qui est la déclinaison du Forum International Jeunesse et Emplois Verts (FIJEV) organisé à Niamey au Niger depuis 2012. Pour l’occasion une mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) séjourne à Libreville pour travailler de concert avec les différents partenaires au développement impliqués dans ce projet aux attentes multiples.



A l’initiative de Nanette Longa Makinda, ministre de l’emploi, de la Jeunesse, de la Formation professionnelle, de l’insertion et de la réinsertion, le Gabon abritera dans les semaines à venir, la 1e édition du Forum National Jeunesse et Emplois Verts (FNJEV) avec l’appui de l’OIF et les différents partenaires au développement. Ce forum qui s’inscrit dans le cadre de la célébration 2019 de la Fête nationale de la Jeunesse se veut être non seulement un cadre de discussion avec les jeunes, mais aussi une opportunité pour ces derniers de comprendre les enjeux des emplois verts dans un contexte  de développement durable.

La présence à Libreville de la mission de l’OIF composée de Yazi Oumarou, Directeur général de la Jeunesse et de l’Education permanente au Niger, et Youssef Arrif, Directeur adjoint de l’Education et de la Jeunesse à l’OIF vise à matérialiser l’appui de cette institution internationale dans la mise en œuvre de ce forum au Gabon. Ce qui sera une première dans l’espace francophone. Ce forum qui va aussi aborder les questions d’employabilité et d’autonomisation des jeunes verra la participation des jeunes en provenance de l’intérieur du pays.

Si Yazi Oumarou a signifié que « la mission de l’OIF vient pour encadrer et dire ce qu’il faut pour permettre au forum de créer un espace de dialogue avec les jeunes et imprimer une nouvelle dynamique à la jeunesse gabonaise »,  Youssef Arrif, a quant à lui a insisté, comme plusieurs partenaires au développement, sur le caractère ponctuel  de cette rencontre inédite. Pour lui, il ne devrait pas y avoir des inquiétudes à ce niveau, « l’esprit du FIJEV n’est pas un esprit éphémère. Le FIJEV est une réponse à la promotion des emplois verts ».

Rostand Lepondo,  Directeur Général de la Jeunesse qui met en œuvre les directives du ministre tient à rassurer sur le fait que ce Forum est une « réponse aux besoins émergents exprimés par les jeunes pour prendre part au développement de leviers de croissance économique durable à travers les emplois verts générateurs de revenus. Il est conforme  au Plan Stratégique Gabon Emergent, à la Stratégie Nationale de Développement Durable, à la Politique Nationale de la Jeunesse, la politique Nationale Agricole (programme GRAINE) et la Stratégie Jeunesse de la Francophonie ».

Ce forum qui va commémorer la Fête Nationale de la Jeunesse cette année au Gabon est une opportunité pour le Gabon  de préparer une décision à présenter au Forum Politique de Haut Niveau sur le Développement Durable qui aura lieu aux USA sous les auspices du Conseil Économique et Social (ECOSOC) des Nations-Unies en juillet 2019.

Laissez votre commentaire