Fête du travail: Dynamique unitaire remobilise les fonctionnaires en grève

Jean Remy Yama © GMT

Placé sous le thème, «Travailleur du Gabon, lève toi et marche pour défendre tes droits», la centrale syndicale Dynamique Unitaire (DU), a en effet commémorée, au terrain de basket d’Awendjé, dans le 4eme arrondissement de Libreville, cette fête du travail sous le sceau du combat. Un combat que Jean-Remy Yama,  président de DU souhaite mener à terme.

Le 1er mai, a belle et bien été célébré par la confédération syndicale la plus représentative du Gabon, Dynamique Unitaire. Exclus de la cérémonie officielle, qui s’est tenue au boulevard Triomphale, cette frange de travailleurs du Gabon a pu se réunir au terrain d basket d’Awendjé afin de commémorer, elle aussi, cet événement mondiale.

En grève générale et illimitée depuis le 12 mars dernier, Dynamique Unitaire a une fois de plus réuni les travailleurs du Gabon dans le cadre de la célébration de la Fête du travail. Les différents leaders syndicaux qui ont animé les discussions du jour, ont exigé du gouvernement, l’organisation d’élections professionnelles ou syndicales, le retrait de l’ordonnance querellée du 23 février 2018, l’organisation du dialogue social et le respect des droits des travailleurs.

Pour Jean-Remy Yama, l’aspect festif de cette journée ne doit en aucun cas démobiliser les travailleurs,  qui, nonobstant la réussite de la grève se doivent d’aller jusqu’au bout. «Nous présentons nos félicitations et nos encouragements aux travailleurs en grève depuis le 12 mars 2018,  pour exiger entre autres le retrait de l’ordonnance 016 du 23 février 2018, malgré les menaces, les intimidations et les mises sur bon de caisse», a-t-il lancé.

«Si nous avons pu amener le Parlement à rejeter le projet d’ordonnance, il nous faut maintenant être dans la même dynamique pour obtenir le retrait total de cette réforme inique»; Dynamique unitaire, «ne lâche rien!», a ajouté le président du Snec et leader de DU.

132 ans après les événements de Chicago, la lutte syndicale reste intacte. Au Gabon, Dynamique Unitaire qui dénonce «une discrimination syndicale», a obtenu le soutien de la Confédération générale des travailleurs (CGT) de Paris, et de la diaspora gabonaise de France qui l’ont à l’occasion d’une marche dans la capitale française.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire