Fegasa: cloture du seminaire de formation sur le calcul et la réévaluation des provisions techniques

Andrew Crépin Gwodog lors de la cloture du seminaire de formation sur le calcul et la réévaluation des provisions techniques © D.R

Après près de 4 jours de travaux, le jeudi 31 janvier dernier a eu lieu la cérémonie de clôture de l’atelier de formation organisée à l’initiative de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa). Ce séminaire a permis d’édifier l’ensemble des participants sur les méthodes d’évaluation ainsi que la comptabilisation à l’inventaire.

C’est en présence des directeurs généraux des sociétés d’assurance, du président de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances Andrew Crépin Gwodog que s’est déroulé la clôture de l’atelier placé sous le thème des Méthodes réglementaires de calcul et de réévaluations des provisions techniques mais aussi de constitution et élaboration du résultat technique par branche.

Ainsi, durant ces 4 jours, les différents acteurs de ce secteur ont planché sur les rudiments adéquats en matière d’élaboration des provisions techniques et de leurs réévaluations. Initié grâce à l’implication la Conférence interafricaine des marchés (Cima) cette session de formation a été une opportunité riche pour les participants qui ont édifié sur ces aspects nécessaire à la gestion de leur portefeuille client.

Lors de son allocution le président de la Fegasa, Andrew Gwodog, a précisé l’intérêt de cette formation qui selon lui procède de la nécessité de répondre aux attentes des assurés. Un atelier qui revêt une importance capitale en ce sens qu’il participer à l’amélioration du travail des agents gage de performance.  « Il permettra aux participants de se familiariser avec les « Méthodes réglementaires de calcul et de réévaluation des Provisions Techniques », qui impactent nos  résultats.

Pour de nombreux participants cette formation a été très bénéfique car elle « permettra d’évaluer plus justement les provisions techniques qui représentent les engagements que les compagnies d’assurance ont vis-à-vis des assurés et des détenteurs des contrats d’épargne de capitalisation », a relevé Justin Sylvain Mbama, responsable Réassurance chez Assinco.

Laissez votre commentaire