Fegaboxe: Les présidents de ligues veulent la tête d’Alfred Bongo

Alfred Bongo © Times Infos

Président de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) depuis le 25 mars 2017, Alfred Bongo est sur le point d’être viré de son poste, par le collectif des présidents des ligues.

Auteurs d’une lettre adressée au ministère des sports, dont nos confrères de Gabonallsports ont obtenu copie et dans laquelle ils relèvent «plusieurs griefs reprochés à l’actuel bureau», cinq présidents de ligue préparent une assemblée générale extraordinaire, dans le but de destituer l’actuel président de la Fegaboxe.

Élu le 25 mars 2017, avec l’étiquette de «candidat du ministère des Sports» alors dirigé par Nicole Assele, Alfred Bongo avait été plébiscité alors même que son dossier «n’était pas éligible» peut on lire dans ladite lettre. Souhaitant que cette élection soit «annulée et reprise», ces derniers n’ont pas trouvé d’échos favorables auprès du ministère de tutelle.

Celui qu’ils accusent de «dérive autocratique» et de prendre des «décisions anti statutaires», avec notamment un changement de sigle et de logo, faisant passer la «Fegaboxe» en «FGB», le tout sans avoir convoqué d’Assemblée générale extraordinaire, est donc sur un siège éjectable.

Sollicitant une intervention du ministre des sports, Mathias Otounga Ossibadjouo, le collectif des présidents de ligues a accordé un délai de 15 jours à la tutelle, en vue du règlement de ce dossier.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire