Féfé Onanga: «Issoze Ngondet est le plus incompétent des Premiers ministres qu’ait connu le pays»

Féfé Onanga, président du Mouvement populaire des radicaux © D.R

Contraint à la démission par décision de la Cour Constitutionnelle pour avoir failli à l’organisation des élections législatives, la reconduction de Emmanuel Issoze Ngondet n’a pas manqué de susciter des réactions au sein de l’opinion. Lors d’un point de presse animé récemment au siège du Mouvement populaire des radicaux (MPR), sis au quartier Chic dans le 2ème arrondissement de Port-Gentil, Féfé Onanga a fustigé l’incompétence du chef du gouvernement.   

Analysant l’actualité politique de ces derniers jours, le leader port-gentillais proche de la Coalition pour la nouvelle République autour de Jean Ping, a dressé un tableau froid de la nouvelle composition du gouvernement. Outre l’entrée de certains opposants qu’il a qualifié «d’opposants du ventre», il a dénoncé l’incapacité du Premier ministre à gérer convenablement la chose publique.

Féfé Onanga a fait remarquer que « dans l’histoire de notre pays, c’est le premier Chef du gouvernement à qui la Cour constitutionnelle demande de démission pour incompétence», rapporte l’hebdomadaire La Loupe. Dans un ton plus sarcastique, il a déclaré que le chef du gouvernement n’avait aucun amour propre au vu de son incapacité à réagir aux humiliations dont il a fait l’objet avec sa démission qui lui a été exigée presqu’au forceps.

«C’est un pantin qui ne sert à rien du tout. Regardez son bilan, il est négatif sur tous les plans. Même chez lui dans l’Ogooué-Ivindo, aucun projet n’a été réalisé depuis qu’il est à la Primature. C’est le plus incompétent de tous les Premiers ministres qu’ait connu notre pays», a-t-il déclaré.

Le leader du MPR a justifié cette position simplement par la qualité du casting approximatif dans la formation du gouvernement. Citant par exemple le cas de la minsitre délégué Léa Mikala, qui selon lui, «s’exprime comme une analphabète». « S’il avait un peu de dignité, Issoze Ngondet, qui a été humilié par Mborantsuo et dont le bilan est nul aurait décliné l’offre», a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire