Faustin Boukoubi regrette la non participation de Jean Ping au dialogue national inclusif

En marge de la mise en place d’une Commission ad’hoc chargée de piloter le futur dialogue national voulu par Ali Bongo Ondimba,  le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG) a confié à Gabonactu.com, qu’il regrettait que Jean Ping ait refusé de participer à cette rencontre dont le but est de «préparer l’avenir du Gabon».

Faustin Boukoubi a regretté que Jean Ping qui a organisé son dialogue entre les 18 et 23 décembre 2016 refuse de participer à celui initié par Ali Bongo. «C’est regrettable. C’est regrettable parce que sa contribution aurait pu être très efficace. C’est regrettable parce que les gabonais ont besoin de la contribution de tous leurs fils en vue de préparer l’avenir du Gabon» a-t-il précisé à nos confrères.

Un regret du Secrétaire général du PDG qui laisse transparaître qu’un tel dialogue organisé par  sans les principaux protagonistes de la dernière présidentielle n’augure rien s’agissant de l’apaisement des tensions socio-politiques qui prévalent actuellement au Gabon.

Au delà de la personne de Jean Ping, ce sont les partis et personnalités politiques membres de la Coalition pour la nouvelle République qui ont décliné l’offre de participer au dialogue d’Ali Bongo estimant qu’il permettra à Ali Bongo de légitimer son pouvoir aux yeux de la Communauté internationale.

Laissez votre avis