La FAO et l’AFD veulent unir leurs forces pour éradiquer la faim au Gabon

© D.R

Ce vendredi 20 Juillet 2018 avait lieu une rencontre entre le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale et Représentant au Gabon et la Directrice Régionale de l’Agence Française de Développement au Gabon. Au menu de celleci, la possibilité d’une « collaboration stratégique » entre les deux organismes.

Avec pour mission première d’éradiquer la faim, la malnutrition et la pauvreté notamment au Gabon où elle est installée, la FAO multiplie les initiatives dans ce sens. Ainsi, après avoir signé ce jeudi 19 Juillet un accord avec le Gabon visant à promouvoir « une filière viande de brousse légale », l’organisation onusienne envisage de s’allier à d’autres institutions pour intensifier ses activités.

En effet, souhaitant « mutualiser les synergies » avec les autres partenaires de développement implantés au Gabon, la FAO par le biais de son représentant résident Helder Muteia, envisage de collaborer avec l’AFD. C’est donc dans cette optique que ce dernier a rencontré Laetitia Dufay représentante résidente de l’organisation française ce vendredi 20 Juillet.

Tenue en présence de professionnels en charge des forêts et de l’élevage, la rencontre visait deux objectifs. Le premier était de « présenter les réalisations en lien avec les domaines prioritaires contenus dans le Cadre de programmation pays de la FAO pour la période 2017–2022 », la seconde était « d’explorer des perspectives de partenariat entre la FAO et l’AFD (…) pour la mise en œuvre de nouveaux projets au Gabon ».

Ainsi, réagissant en marge de la rencontre, Helder Muteia a indiqué qu’il était « important de s’entourer d’autres partenaires afin de mettre en place des plateformes communes visant à mutualiser les efforts et interventions en vue d’accompagner les Etats ». Pour sa part, Laëtitia Dufay s’est réjouie d’une rencontre qui permettra « de coordonner et mutualiser nos efforts en vue d’optimiser les résultats».

Laissez votre commentaire