Facebook va hiérarchiser les informations pour faire face aux fake news

© The Telegraph

Le réseau social Facebook va commencer à établir un classement hiérarchique des sources d’informations «fiables» dans le flux des messages postés sur ses réseaux, le groupe voulant par là lutter contre le «sensationnalisme» et la «désinformation», a dit vendredi Mark Zuckerberg, son PDG.



Comptant plus de deux milliards d’utilisateurs à travers le monde, le géant du net est devenu au fil des années l’un des premiers vecteurs d’informations et de désinformations. Pour lutter contre les «fake news» il entend avoir recours à des enquêtes pour déterminer le degré de fiabilité des sources d’informations en mettant l’accent sur les sources locales.

Mark Zuckerberg, qui avait déjà annoncé son intention de lutter contre la désinformation dans la foulée de la victoire de Donald Trump de novembre 2016, a annoncé cette hiérarchisation sur un message posté sur Facebook. Rappelant que «Les réseaux sociaux permettent aux gens de faire circuler les informations plus vite que jamais».

Il a en outre dit, anticiper une baisse de 20% des informations circulant sur Facebook, pour qu’elles ne représentent plus qu’environ 4% du contenu total du réseau, contre 5% actuellement. Ajoutant que, pour établir le classement en termes de fiabilité, Facebook allait «demander à la communauté de déterminer quelles sources étaient les plus fiables».

Laissez votre commentaire