Face à la Nation: Ali Bongo rassure les Gabonais

Ali Bongo Ondimba sur le plateau de "Face à la Nation" © Capture GMT

Dans un exercice qui s’est voulu franc et direct, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba s’est plié aux questions des Gabonaises et Gabonais en direct. Occasion pour lui d’édifier chaque citoyen sur des questions tels que l’insécurité, le chômage, la décennie de la femme, le logement ou encore les mesures d’austérité

Lors de ce programme dénommé «Face à la Nation» Ali Bongo a apporté des réponses aux interrogations de nombreux Gabonais. Des sujets divers qui ont trouvé des réponses sans langue de bois du Chef de l’Etat qui par cet exercice inédit tenait à donner la parole à ses compatriotes. Au nombre des questions abordées, il y avait entre autres,  la question de l’amélioration de la gouvernance et des conditions de vie des Gabonais.

Interrogé sur la question de la détention de certains compatriotes au cours du micro-trottoire organisé pour l’occasion, il a martelé «qu’il n’y avait pas de prisonniers politiques au Gabon…ces compatriotes  ont commis des actes qui n’ont rien à voir avec leurs opinions politiques», a-t-il relevé. Revenant sur la polémique qui entoure la suspension de certains médias notamment la chaîne de télévision publique française France 2, Ali Bongo a expliqué que les décisions ne pouvaient être commentées par lui, la Haute autorité de la communication étant une institution indépendante.

Sur le volet économique, il est revenu sur les mesures prises par le gouvernement visant à réduire le train de vie de l’Etat et à assainir les finances publiques, notant que celles-ci participaient à l’amélioration de la gouvernance de l’Etat. Il a invité le gouvernement à garder le cap des réformes entamées dans ce sens afin de permettre un retour de la croissance. Il s’est poen chantre de la valorisation et de la transformation de certaines matières  premières sur le sol national afin de sortir le Gabon  de la dépendance au pétrole

Par ailleurs, une des questions qui était très attendue était celle du logement, a cet effet , Ali Bongo a reconnu l’échec des précédentes politiques en la matière. Il a souligné que des efforts supplémentaires devraient être fournis pour résoudre cette situation qui est l’une des préoccupations  majeures  des Gabonais .   

Laissez votre commentaire