mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesExplosion à Bata: un feu allumé par des agricultrices à l’origine du...

Explosion à Bata: un feu allumé par des agricultrices à l’origine du drame

Ecouter cet article

On en sait un peu plus sur les causes de l’explosion survenue le dimanche 07 mars dernier a Nkoantoma, le quartier militaire de Bata en Guinée équatoriale. Selon les premières informations rendues publiques par le chef de l’Etat équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema à la télévision nationale, un feu allumé par des fermiers installés près du camp serait à l’origine de ce drame.

C’est le dimanche 07 mars dernier que la ville de Bata, capitale économique de la Guinée équatoriale, a été secouée par une série de puissantes explosions d’un dépôt d’armes et de munitions dans un camp militaire. L’accident qui selon les dernières estimations, a fait 98 morts et 615 blessés selon un bilan officiel provisoire serait dû à une série de « négligences ». 

Après avoir visité les hôpitaux de la ville de Bata et requis les informations de première main sur cette tragédie, le vice président Theodoro Nguema Obiang Mengue a tenu à  livrer les premières informations sur les causes des explosions. « Les premières hypothèses indiquent un feu allumé par l’une des agricultrices qui préparait sa parcelle de culture vivrière à proximité de la poudre de la caserne militaire et les braises ont conduit rapidement le feu vers les stocks d’explosifs. Ce qui a provoqué l’expansion des ondes réactives détruisant impitoyablement toutes les habitations, les installations et tous les véhicules qui se trouvaient dans leur rayon d’action ». a-t-il révélé.  

Si le bilan provisoire fait état de 615 blessés dont 366 ont regagné leurs domiciles, 299 personnes seraient actuellement admises en soins intensifs dans les trois plus grands hôpitaux de Bata:  l’hôpital régional de Bata, le Centre médical la Paz  et la Polyclinique Guinée Santé.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop