lundi,19 avril 2021
AccueilDerniers articlesExplosion à Bata: l’Espagne à la rescousse de la Guinée équatoriale

Explosion à Bata: l’Espagne à la rescousse de la Guinée équatoriale

Quelques jours seulement après l’appel à l’aide internationale lancé à la suite des explosions meurtrières du camp militaire de Nkoantoma le dimanche 07 mars dernier, la Guinée équatoriale a reçu sa toute première dotation en équipements et médicaments. Cet élan de solidarité provient du royaume d’Espagne. L’ancienne puissance coloniale n’est pas restée insensible aux interpellations du président Théodoro Obiang Nguema Mbasogo. 

L’Espagne a fait un important don composé de lots de matériels de première nécessité notamment des kits d’instruments et médicaments de la traumatologie, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, alcool, destinés à la prise en charge des victimes de cette catastrophe qui touche la Guinée équatoriale. L’Espagne, l’ancienne puissance coloniale, a répondu en envoyant un avion d’aide qui  est parti de Madrid pour atterrir le mercredi 10 mars dernier à Bata.

Au regard des cas de blessés graves et du manque de structures spécialisées et parfois d’équipements adaptés aux soins, le bilan officiel s’alourdit de plus en plus. Joints au téléphone mardi par Radio France Internationale, les membres de l’administration équato-guinéenne ont déclaré avoir besoin de soutien de la part d’autres pays. « Les autorités de Malabo ont besoin d’aide étrangère » , a déclaré l’ambassadeur équato-guinéen en France. 

Il n’a d’ailleurs pas manqué d’appeler à l’aide les pays voisins notamment le Congo-Brazzaville, le Cameroun et le Gabon, mais aussi à la solidarité de l’Europe. Pour leur part, les Etats-Unis ont déjà annoncé, le mardi 09 mars dernier via le compte twitter de leur ambassade en Guinée-Equatoriale, Susan Stevenson, l’envoi prochain d’un avion d’aide au pays.

Laissez votre commentaire

Andy Marvinehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux qui a, à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Bestheinfusion