Etudier en Chine: Afrik-Elite en VRP à Libreville

Fructueux Sozonlin, représentant pour l’Afrique de l’ouest d'Afrik-Elite © GMT

A l’occasion d’une conférence de presse organisée au Palais Omar Bongo abritant le siège de la chambre haute du parlement, Afrik-Elite corporation a présenté aux étudiantes, futurs bacheliers et aux parents le système universitaire chinois, notamment celui de l’Université des sciences et technologies de Huazhong, un établissement supérieur figurant dans le top 10 des université de l’Empire du Milieu.

C’est en présence des autorités gabonaises représentant les ministères de l’Enseignement supérieur, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, du premier conseil et du conseiller culturel de l’ambassade de Chine au Gabon, en présence d’une centaine de personnes intéressées que les responsables d’Afric-Elite ont décliné leur offre de services et la convention qui les lie à l’Université des sciences et technologies de Huazhong.

Cette agence qui a selon ses promoteurs pour mission, le recrutement des étudiants désireux de poursuivre leurs études à l’étranger, notamment en Chine et aux Etats-Unis est présente aussi bien à Libreville qu’à Lomé au Togo et à Cotonou au Bénin.«Nous sommes là pour évoquer les conditions d’immigration légale des étudiants gabonais en chine pour y poursuivre leur études, les opportunités de bourses, le climat chinois et le climat social», a précisé Mathilde Ndylu-Ndynga épouse Sozonlin responsable d’Afric-Elite Gabon.

Fructueux Sozonlin, représentant pour l’Afrique de l’ouest de ladite agence a quant à lui salué l’intérêt de l’ambassade de Chine au Gabon pour l’initiative qu’il porte et qui est un facteur d’intégration et de développement pour la jeunesse Africaine désireuse de poursuivre ses études au Dragin. Il a insisté sur la qualité de l’enseignement, la reconnaissance par les autorités et le nombre de citation par chercheur des universités avec lesquelles Afrik-Elite collabore.

Pour sa part, Edgard Brice Sozonlin, fondateur d’Afrik-Elite a rassuré les bacheliers et futurs bacheliers intéressés par la poursuite de leurs études en Chine à ne pas hésiter à faire confiance à sa structure. Doctorant à l’université des sciences et technologies de Huazhong, il a confié avoir rejoint l’Empire du Milieu avec le soutien de cet établissement qui met à la disposition de la jeunesse africaine des nombreuses bourses.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire