État de santé d’Ali Bongo: «un non-événement», selon Issoze Ngondet

Emmanuel Issoze Ngondet © D.R

Alors que la psychose semble désormais s’installer au sein de la population concernant l’état de santé du Chef de l’Etat Ali Bongo, l’opinion reste scotchée aux réactions des plus hautes autorités. Ainsi face aux rumeurs qui se propagent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux et sur l’ensemble du territoire, le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a indiqué qu’il s’agissait d’un “non évènement”.

Les rumeurs et autres spéculations sur l’état de santé d’Ali Bongo vont bon train au sein de l’opinion, laissant cours à toutes formes d’interprétation, les plus graves allant même jusqu’à annoncer son décès. Une situation qui a vite contraint la Présidence de la République à annoncer son hospitalisation à Riyad, en Arabie saoudite, suite à «une fatigue sévère ».  

Contacté par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, le chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet a estimé que ces informations étaient infondées et qu’il s’agit d’un « non-événement ». « Le président va bien, il se repose. L’État fonctionne, les engagements pris par le gouvernement et par les plus hautes autorités, sur le plan national ou diplomatique, seront respectés », a-t-il relevé.

Preuve de cette position qui contraste avec ce qui se dit sur les réseaux sociaux et au sein de la population, il a indiqué que l’agenda du Chef de l’Etat reste inchangé, ce dernier étant attendu à Paris le 11 novembre, à l’occasion du Forum sur la Paix. « L’agenda présidentiel n’a pas changé. Le chef de l’État est toujours attendu à Paris à cette date, il n’y a pas de raison pour que cela change », a assuré Emmanuel Issoze Ngondet.

Laissez votre commentaire