Etat de santé d’Ali Bongo: Maganga Moussavou glorifie Dieu et remercie Mohammed VI

Pierre Claver Maganga Moussavou et Emmanuel Issoze Ngondet © capture GMT

Le lundi 3 décembre dernier, une délégation gabonaise composée du Vice-président de la République (VPR) Pierre Claver Maganga Moussavou, du Premier ministre (PM) Emmanuel Issoze Ngondet et la Présidente de la Cour constitutionnelle (CC) Marie Madeleine Mborantsuo a rendu visite à Ali Bongo Ondimba au Royaume chérifien où il poursuit sa convalescence. Au sortir de l’entretien avec le chef l’Etat, le VPR a glorifié Dieu et remercié Mohamed VI au regard de l’évolution positive de l’état de santé du chef de l’exécutif gabonais.

En allant s’enquérir de l’évolution de l’état  de santé d’Ali Bongo Ondimba à Rabat au Maroc, les trois personnalités gabonaises ont profité de la circonstance pour assurer au président de la République que les institutions du pays fonctionnent parfaitement bien et que le peuple lui souhaite un bon rétablissement.

Au regard de l’évolution positive de l’état de santé du chef de l’Etat, le VPM qui a touché du doigt cette situation, a rendu hommage au Tout Puissant et a reconnu le sens de solidarité du souverain chérifien Mohammed VI. « Je voudrais glorifier Dieu pour ce que le chef de l’Etat est en train de recouvrer sa santé. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier sa majesté le roi Mohammed VI que Dieu l’assiste, pour tout ce qu’il fait pour son frère, notre président, son excellence Ali Bongo Ondimba », a t-il déclaré.

Toutefois, l’absence de Lucie Milebou épouse Mboussou, présidente du Sénat, seule institution représentant le pouvoir législatif et élu au suffrage alors que tous les autres ne sont que des autorités nommées par le Chef de l’Etat suscite des questionnements.

Laissez votre commentaire