État de santé d’Ali Bongo: le Conseil des sages du PDG exhorte le gouvernement à communiquer

Faustin Boukoubi, président du Conseil consultatif des sages du PDG © D.R

C’est à la faveur d’une déclaration signée de son porte parole Jean Félix Mouloungui que le Conseil consultatif des sages du Parti démocratique Gabonais (PDG) a tenu à s’exprimer sur l’hospitalisation à l’hôpital royal Fayçal Al Baraat du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba suite à une « fatigue sévère » selon la présidence de la République. Pour cet organe spécialisé du parti au pouvoir il paraît impérieux que le gouvernement de communiquer sur cette affaire d’Etat.

Dans la déclaration du Conseil consultatif des sages présidé par Faustin Boukoubi, les membres de cet organe ont marqué leur indignation quant à la récupération dont fait l’objet cette information sur l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba. Ils ont fustigé « l’échafaudage par les politiciens à l’ambition débordante, des stratégies de prise de pouvoir par des moyens illégaux ».

Pour le porte parole de cet organe, Jean Félix Mouloungui la multiplication de communications ou de rumeurs sur l’état de santé du président de la République, par ailleurs premier responsable du « parti de masse », n’est qu’un prétexte pour faire oublier leur « cuisant échec aux dernières élections ». Ils ont relevé que cette « guerre de communication porte préjudice à la jeunesse gabonaise, car compromettant la relance durable de l’économie susceptible de créer des emplois et garantir le développement ».

Par ailleurs, dans un soucis de transparence et d’apporter des assurances au peuple gabonais, le  Conseil consultatif des sages du Parti démocratique gabonais a exhorté « le gouvernement de la République à communiquer judicieusement, pour rassurer l’opinion nationale et internationale afin d’éviter que se pérennise un climat délétère préjudiciable à notre pays », ont-ils martelé.

Laissez votre commentaire