Etablissements supérieurs publics : le réseau Wifi gratuit bientôt disponible

C’est en substance ce qu’il faut retenir de l’annonce faite sur le compte officiel du Centre national des oeuvres universitaires (Cnou), organe créé en 1971 pour favoriser l’amélioration des conditions de vie et de travail des étudiants au Gabon.

C’est donc avec le soutien du ministère de l’Enseignement supérieur, celui du Budget et de Comptes publics, ainsi que le support technique de Gabon Telecom que le Cnou entend déployer «dès la prochaine rentrée académique 2017-2018 un réseau Wifi gratuit à l’attention des étudiants des universités et grandes écoles du pays». Une annonce qui ne laisse pas les étudiants indifférents.

Croisés à l’université Omar Bongo, la première du pays, Gérard M., étudiant en faculté de Droit, a affirmé qu’ «il y a 2 ans, le wifi était disponible mais pour des impayés, Gabon-Telecom a retiré ses câbles. Vont-ils cette fois-ci régler la note alors qu’ils ont du mal à payer les salariés des agents?» ; Anaïs Moukila, quant-à elle se réjouit de l’innovation mais reste sceptique : «c’est une aubaine pour nos recherches, ça nous fera d’énormes économie mais pour combien de temps? La place qu’occupe internet aujourd’hui dans l’apprentissage des étudiants devrait faire  en sorte que les autorités aient comme priorité en plus de la restauration et le paiement des salaires des enseignants, la connexion wifi en illimité comme priorité»; a-t-elle précisé.

Pour rappel, le Centre national des oeuvres universitaires (Cnou) est chargé d’organiser au sein des universités et grandes écoles du Gabon : l’hébergement, la restauration, le paiement des bourses et indemnités allouées aux étudiants, la protection médicale et sociale des étudiants, l’information des étudiants, les activités socioculturelles et sportives ainsi que les contacts entre étudiants nationaux et étrangers.

Laissez nous votre commentaires