lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilDerniers articlesEssai clinique concluant pour ADAM, le premier contraceptif masculin injectable

Essai clinique concluant pour ADAM, le premier contraceptif masculin injectable

Ecouter cet article

C’est une véritable avancée que vient qu’a réaliser récemment la société Contraline, implantée à Charlottesville dans l’Etat de Virginie en matière de contraception masculine. Et pour cause, elle a annoncé avoir testé à l’hôpital Epworth Freemasons de Melbourne le tout premier implant contraceptif masculin à base d’hydrogel chez l’homme (ADAM) rapporte le magazine spécialisé Doctissimo. 

Dénommé ADAM, ce premier implant contraceptif masculin à base d’hydrogel a été effectué sur quatre hommes qui ont reçu l’anti fécondant injectable. Posé, sans scalpel, à l’aide d’un dispositif d’administration non encore breveté, cet implant est une grande avancée dans le domaine. 

Selon le directeur de l’urologie du Royal Melbourne Hospital et fondateur du centre de recherche sur le cancer de la prostate EJ Whitten, Nathan Lawrentschuk « Il s’agit d’une étape incroyable dans le domaine de l’urologie et de la santé reproductive. Les procédures d’implantation se sont extrêmement bien déroulées ».  Il faut souligner que cet hydrogel « obstrue le flux de sperme à travers le canal déférent pendant une période de temps prédéfinie».


Contrairement à la vasectomie qui est une méthode de stérilisation masculine plus invasive. Il faut souligner que la durée et le taux d’efficacité du contraceptif ne sont pas encore connus. Mais, pour Kevin Eisenfrats, co-fondateur et PDG de Contraline « Ce premier implant contraceptif masculin est une étape clinique majeure qui ouvre de nouvelles possibilités aux hommes qui souhaitent prendre en main la contraception ».

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x