Entreprenariat : la Fondation Tony Elu­melu a lancé la 4ème  édition de son programme

Etienne Ramba (à droite), DGA d'UBA-Gabon © GMT

Dans le cadre du lancement du quatrième cycle du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu, la filiale locale de l’United bank of Africa (UBA); établissement bancaire basé à Lagos au Nigeria, a animé une séance d’information à l’endroit de la presse gabonaise, le vendredi 19 janvier 2018 dernier. L’objectif est de promouvoir ce programme destiné aux jeunes entrepreneurs africains qui s’est imposé au fil des années comme le cadre propice du développement de l’entreprenariat en Afrique.

Lancé en 2015 par l’entrepreneur, investisseur et philanthrope nigérian Tony Elumelu, le Programme d’Entrepreneuriat de la fondation éponyme est organisé chaque année.  Il a pour objectif principal la promotion de l’entrepreneuriat en Afrique. Bénéficiant d’un fond d’une valeur de 100 millions de dollars, le programme affiche comme ambition de découvrir, former encadrer et financer 10 000 entrepreneurs africains dans la période 2015-2024.

Il s’agit pour la Fondation d’offrir aux entrepreneurs non seulement un cadre propice au développement de leurs idées mais aussi doter ces derniers des compétences nécessaires à la construction d’entreprises solides et durables.

Pour cette 4ème année consécutive, le dépôt des candidatures a démarré le 1er janvier 2018 et prendra fin le 1er mars de la même année. Il est destiné aux jeunes entreprises attrayantes ayant un fort potentiel sur le marché, des modèles financiers clairs et ayant  au maximum 3 ans d’existence.

«Cette séance d’information que nous avons organisée sert à amplifier et emmener de plus en plus de jeunes entrepreneurs gabonais à postuler à ce programme qui, au-delà du financement, comprend également un volet formation. C’est un programme qui touche tout le monde, celui qui a une idée, une innovation, un concept qu’il veut lancer et pour lequel il ne trouve pas de financement dans des systèmes bancaires classiques, il permet de faire ses armes à ce niveau»; a indiqué  le directeur général adjoint d’UBA-Gabon, Etienne Ramba.

S’exprimant lors de cette rencontre qui s’est voulue enrichissante, le fondateur de la plateforme de réservation de service, Okouméa Gabon, Jérémie Nze Biang, lauréat du programme en 2017 a décliné les avantages tirés de cette expérience. «Le plus important à retenir dans cette expérience c’est surtout le contenu des formations qui était vraiment pratique et qui nous permet en tant que jeunes entrepreneurs de rester au plus près de notre marché et de tester la viabilité de nos produits», a t-il relevé.

Tamarah Poutotekema Boussamba, responsable d’Agridis, elle aussi lauréate, a témoigné de l’opportunité qu’offre ce programme panafricain; indiquant que pour son cas tout est parti d’une idée qui a reçu l’assentiment de la Fondation Tony Elumelu. «A partir des formations cela m’a permis de tester un modèle économique et savoir exactement ce que je voulais proposer à mon marché et dès que j’ai pu recevoir mon financement j’ai démarré mon activité avec l’ouverture d’une première boutique de vente de fruit et légume et le lancement de mon site de vente de produits agricoles en ligne», a t-elle expliqué.

Pour information, Le programme soutiendra les entrepreneurs sélectionnés de la Fondation Tony Elumelu à travers les 7 piliers de TEF EP, un cadre qui inclut: le mentorat, l’apprentissage en ligne et en direct, l’accès à l’information  et au réseautage ainsi qu’un accès au capital de lancement d’un montant de 5 000 dollars.

Laissez votre commentaire