samedi,5 décembre 2020
Accueil A La Une Enseignement supérieur: Quid de la gestion des ressources humaines dans les grandes...

Enseignement supérieur: Quid de la gestion des ressources humaines dans les grandes écoles ?

Au moment où tous les regards sont tournés vers la reprise des cours dans le pays, dans un contexte où le gouvernement par le biais de son ministre de l’Education nationale par nécessité, a pris la décision de recruter dans ce département, l’enseignement supérieur, semble être le parent pauvre de la politique de Patrick Mouguiama Daouda. En dépit du constat manifeste né du fait que les enseignants manquent cruellement dans les écoles supérieures, le ministère de tutelle, ne fait absolument aucun effort pour résoudre ce problème. Il se borne avec insouciance à recruter des vacataires souvent très peu aguerris, impactant de ce fait le niveau de ces futurs cadres des grandes entreprises et administrations du Gabon.  

A l’heure où le gouvernement a décidé d’ouvrir le recrutement à l’éducation nationale,  malheureusement les grandes écoles restent toujours au bas de l’échelle. Comment comprendre que nos grandes écoles publiques deviennent aujourd’hui une foire ou la diffusion des enseignements n’est plus de qualité

C’est à partir d’une enquête de terrain que nous avons décidé de connaître un peu les maux qui minent ce secteur dit des grandes écoles. Allant de la gestion personnalisée des effectifs à travers le système des vacations, aux enseignants peu qualifiés. L’enseignement supérieur mérite bien évidemment un regard attentionné. 

Aujourd’hui, l’enseignement gabonais dans les écoles supérieures est dominé par des encadreurs de niveau Master (Bac+5). En jetant un coup d’œil sur l’effectif des enseignants des grandes écoles, nous constatons que plus de 70% d’enseignants sont des vacataires, dont 80% ne sont titulaires que d’un DESS ou Master Professionnel et 20% sont des enseignants des grandes universités. D’où l’étonnement de Jean Pierre Ogoula, étudiant en Master «  Moi, je suis à l’institut de gestion en classe de Master en Marketing, la majorité de nos enseignants sont souvent de niveau Master et très souvent cadres dans une grande entreprise ». 

Evelyne, une autre étudiante, rétorque, « qu’il y a véritablement un souci, très souvent lorsqu’on n’a pas payé les vacations, certains enseignants bloquent nos notes, on se demande pourquoi on ne recrute plus dans nos grandes écoles pour pallier ce problème ».  

Dr. M.Y., enseignant, interpelle les chefs d’établissement qui préfèrent recruter des vacataires au lieu de faire des recrutements en interne. Étonné du fait que « certaines écoles supérieures ont lancé des recrutements qui jusqu’aujourd’hui sont restés lettre morte », s’offusque un autre étudiant de l’Enseignement supérieur. 

Une nouvelle responsable d’université nous explique « que dans 2 ans, elle va se retrouver en sous-effectif d’enseignant en interne car la grande majorité ira en retraite, et invite le Ministre à se pencher en urgence sur la ressource humaine des écoles supérieures ». Un avis qui n’est pas partagé par un cadre du ministère de l’enseignement supérieur, qui ne comprend toujours pas pourquoi certains chefs d’établissement n’envoient toujours pas les dossiers lorsqu’on sait que les recrutements sont ouverts dans l’enseignement supérieur. Et explique même qu’il y a une situation en suspens au niveau de l’INSG.

Pour rehausser le niveau de l’enseignement dans les grandes écoles, un ancien DG nous a proposé d’ouvrir des centres de recherches, afin de sortir du TOUT professionnel pour la recherche comme cela se fait en France et au Canada. Par exemple, dans son établissement supérieur, il a ouvert un centre de recherche de cycle doctorat afin de renforcer ce déficit criant dans ce domaine.

Comme l’a suggéré le Pr Patrick  Mouguiama-Daouda, « notre système scolaire ne fera pas un bon qualitatif, si nous ne rationalisons pas la gestion des ressources humaines. Cela passe certes par un recrutement et c’est de cette manière que nous comblerons progressivement le déficit dans ce domaine ».

Ainsi, il faut que le ministre de l’Enseignement supérieur juge de l’utilité d’un renforcement des ressources humaines dans les grandes écoles afin d’avoir une école d’élite avec des enseignants compétents et qualifiés. 

 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion