Enseignement supérieur: le réseau CasaTech en VRP à Libreville

Des responsables des écoles et instituts membres du groupement CasaTech © GMT

CasaTech privé, premier groupement d’écoles supérieures au Maroc organisera une Journée portes  ouvertes, ce samedi 19 mai, à la Chambre de commerce de Libreville. A cette occasion, les étudiants pourront se renseigner, s’informer, s’orienter et éventuellement s’inscrire dans l’un des cinq établissements supérieurs que compte ce réseau qui se positionne en leader sur le continent africain.

Ce mercredi 16 mai, en prélude à cette journée portes ouvertes, les responsables des écoles supérieures du réseaux CasaTech, notamment l’école de design Artcomsup, l’école d’architecture de et de paysage de Casablanca, l’Institut polytechnique privée de Casa, l’école de hautes études de biotechnologie et de santé et l’école Sup’RH se sont entretenus avec les hommes et les femmes de médias, ainsi que les représentants de quelques instituts privés de Libreville dans le but de présenter les différentes filières de formation qu’elles proposent qu’elles offrent.

«La démarche que nous entreprenons aujourd’hui respecte les intérêts des deux pays conformément à la vision bilatérale partagée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et sa majesté, le Roi Mohammed VI», a confié Benhamed Abbeljalil. L’objectif visé étant en outre, soutenir le co-développement d’un secteur de l’enseignement supérieur performant au Gabon.

Pour le président de Sup’RH, une école qui met l’excellence pédagogique au coeur de sa vision, «Nous formons des managers qui viendront non pas chercher du travail mais qui en créeront pour ensuite en offrir aux autres. Aujourd’hui la Fonction publique recrute de moins en moins. Il faut donc se tourner vers l’entrepreneuriat», a-t-il précisé.

Le Coordonnateur général de l’Institution internationale Berth et Jean, Anicet Claude Andjoua, présent à cette conférence de presse a confié au terme des échanges, sa volonté de voir ces partenaires marocain délocaliser les enseignements de leurs établissements sur le sol gabonais. «Il y a du côté du Maroc quelque chose qu’il faut capitaliser et transporter. Permettre aux jeunes gabonais d’étudier dans des écoles canadienne ou américaines tout en état au Gabon», a-t-il lancé.

A l’occasion de la Journée portes ouvertes, organisée ce samedi 19 mai 2018, à la Chambre de commerce de Libreville, les parents, les élèves, les étudiants et toutes personnes désireuses de poursuivre leurs études au Maroc pourront s’imprégner des contours de l’offre de formation globale du réseau CasaTech, qui tient compte des enjeux de l’employabilité et du développement du Gabon.  

Laissez votre commentaire