Enoromi, le magazine qui promeut l’entreprenariat made in Gabon

Dorine Orchidée Mekame et Romuald Ndong Assoumou, responsables d'Enoromi © GMT

Ce samedi 14 avril 2018, Dorine Orchidée Mekame et Romuald Ndong Assoumou respectivement directeur de la publication et rédacteur en chef du magazine Enoromi, ont officiellement présenté ce mensuel gratuit axé sur la promotion de l’entrepreneuriat et le talent des jeunes gabonais.

Tiré à 5000 exemplaires, Enoromi, qui signifie “neuf” en langue Omyene, compte 42 pages divisées en 12 rubriques. Il se donne entre autres comme objectifs, d’apporter un coup de projecteur sur les initiatives locales, un espace de communication et d’échange pour les différents acteurs économiques mais également de booster les exemples de réussite gabonais dans le domaine de l’entreprenariat, le sport et le social que la politique.

«C’est un magazine axé sur le monde de l’entrepreneuriat au Gabon. Qu’il s’agisse des porteurs de projets ou des entrepreneurs déjà établis, et même les grandes entreprises connues sur la place», a expliqué son rédacteur en chef Romuald Ndong Assoumou (Seif Mostley).

Le magazine Enoromi dont l’une des particularités est sa gratuité, est d’ores et déjà disponible dans plusieurs sites de la capitale, notamment les salles d’attente des administrations publiques et privées, les halls des hôtels, des salons de beauté mais également à Oyem et à Port-Gentil, et il nourrit dans les mois à venir, le rêve de l’international.

Un pari que l’ambitieuse directrice de publication d’Enoromi, Dorine Orchidée Mekame entend relever en rendant le magazine disponible à bord des avions effectuant des lignes internationales. Une façon pour cette équipe de vendre la destination.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire