ENA : ouverture d’une nouvelle formation en matière de lutte contre les risques radioactifs

Récemment, l’École nationale d’administration (ENA) a inauguré une nouvelle formation en matière de lutte contre les risques nucléaire, radiologiques, biologiques et chimiques (Nrbc). Un programme dont le Gabon était l’un des huit pays d’Afrique éligibles.

Cette nouvelle formation financée par l’Union européenne et mise en œuvre par l’opérateur français France Expertise Internationale, sera dispensée par trois experts venus de l’Hexagone au bénéfice des policiers gabonais. L’inauguration de cette nouvelle filière s’est faite au sein des locaux de l’ENA par de ministre déléguée au Développement local, auprès du ministre de l’Intérieur accompagné d’Eric Joudelat, attaché de sécurité intérieure de l’ambassade de France au Gabon.

Le but de cette entreprise vise à « développer une synergie entre les personnels de la police, de la gendarmerie, de la santé des armées et des sapeurs-pompiers en matière de lutte contre les risques chimiques, notamment liés à l’industrie (hydrocarbures, pesticides, produits chimiques transformés) » a rappelé le commissaire Joudelat.

A l’instar de la formation organisée en 2015 au bénéfice des primo-intervenants gabonais potentiellement confrontés à des risques Nrbc ou la formation des sapeurs pompiers de décembre 2016, ce programme à l’ENA prolonge les différentes sessions françaises et européennes proposées aux services gabonais en moins de deux ans.

Laissez votre avis