En grève, les douaniers optent pour la paralysie générale

© D.R
En grève générale illimitée depuis ce samedi 22 avril 2017, les agents des douanes ont, dans une note adressée aux opérateurs économiques décidé de ne traiter que certaines catégories de marchandises, à savoir, les vivres frais, les aliments pour nourrissons, les produits pharmaceutiques, les colis des missions diplomatiques et ceux du 6ème Bima.
 
Une décision qui rentre dans le cadre du durcissement du mouvement de grève initié le 19 avril dernier, d’abord pour 48 heures, avant d’être reconduit de façon illimitée au terme de l’assemblée générale du vendredi 21 avril.
 
Cette limitation de produit va considérablement entraver l’activité dans les principaux points d’accès au pays et pourrait déboucher très rapidement sur une pénurie des denrées alimentaires qui ne seront pas pris en charge.
 
Pour rappel, les agents des douanes sont privés de leurs primes depuis bientôt six mois. Ils en revendiquent le paiement ainsi que l’organisation du concours d’entrée à l’EPCA (école de préparation aux carrières administratives).

Laissez votre avis