Emprunt obligataire : le gouvernement récolte 131,3 milliards

© Gaboneco

Lancé le 30 novembre 2017 sur le marché financier sous régional, l’emprunt obligataire de 100 milliards de Fcfa de l’Etat gabonais a rencontré un fort succès au delà des espérances du gouvernement. Une opération qui a au final permis une souscription à hauteur de 131,39 % soit un montant de 131,3 milliards

Ainsi, l’opération de mobilisation des ressources a attiré essentiellement de nombreux investisseurs des pays tels le Togo, le Cameroun ou encore le Gabon. Sur un montant initial de 100 milliards Fcfa à lever au taux de 6,5% sur la période 2017-2022, le road-show a généré des apports de l’ordre de 131,3 milliards Fcfa, soit un taux de réalisation de plus de 131%.

Selon le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du developpement, Régis Immongault, cet emprunt a permis d’épurer partiellement la dette intérieure et assainir le bilan des banques locales, pour un montant de 64,468 milliards.

Il permettra également de financer des projets inscrits dans le plan de relance de l’économie pour l’exercice 2018 à hauteur  de 66,92 milliards Fcfa.

Parmi ces projets, l’on peut citer l’achèvement des travaux de construction du palais des sports de Libreville qui doit accueillir la coupe d’Afrique de handball en janvier prochain, la construction de neuf centres de formations professionnelles, de nouvelles salles de classes et l’équipement des établissements scolaires en matériel didactique.

En outre,  les travaux de réhabilitation de la route PK5-PK12, l’aménagement des voiries de Libreville, la construction des structures sanitaires et le financement du développement de la production agricole sont également compris.

Laissez votre avis