mardi,5 juillet 2022
AccueilA La UneEmprunt obligataire: le Cameroun en quête de 200 milliards de FCFA sur...

Emprunt obligataire: le Cameroun en quête de 200 milliards de FCFA sur le marché financier gabonais 

Ecouter cet article

Ce lundi 16 mai 2022, l’hôtel Radisson Blu de Libreville a servi de cadre au lancement par le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé du  Road-show du 6ème emprunt obligataire d’un montant de 200 milliards de FCFA sur le marché financier unifié de l’Afrique centrale (Bvmac). Occasion pour ce dernier de présenter aux investisseurs gabonais les avantages qu’offre cette opération dont le taux de rémunération a été arrêté à 6,25% par an. 

En effet, conformément au décret n°2022/052 du 25 janvier 2022 habilitant le gouvernement camerounais à recourir à des émissions de titres publics d’un montant de 200 milliards de FCFA, Louis Paul Motazé, ministre des Finances du Cameroun a entamé par Libreville sa tournée des marchés financiers de la sous-région. Objectif: lever les fonds nécessaires au financement des projets de développement inscrits dans la Loi de finances au titre de l’exercice 2022. 

Lors de cette rencontre qui a réuni plusieurs investisseurs gabonais à l’instar du président directeur général du Groupe BGFIBank Henri-Claude Oyima, du Directeur de BGFI Bourses Ulrich Gambigha et de nombreux responsables d’établissement financier, le membre du gouvernement camerounais a indiqué qu’il était question de proposer aux investisseurs un partenariat gagnant-gagnant. « Il s’agit pour le Cameroun de mobiliser auprès des investisseurs des financements nécessaires à la mise en œuvre des projets structurants destinés à booster notre économie », a-t-il indiqué. 

Pour cette opération, le Cameroun propose une rémunération de 6,25% par an, pour une maturité de 7 ans, dont 2 ans de différé. Afin d’assurer le succès de cette opération de levée de fonds, le Cameroun a recruté quatre arrangeurs en l’occurrence Afriland Bourse & Investissement, la Société Générale, BGFI Bourse et Upline Securities central Africa. Ces établissements à eux seuls  garantissent déjà à l’État camerounais une enveloppe de 180,5 milliards de FCFA, au titre de prises fermes.

Lors de son intervention, le Directeur général de BGFI Bourse a décliné les détails de cet emprunt obligataire dont le montant est de 200 milliards de FCFA. « Il s’agit de 20 millions obligations qui représentent chacune 10 000 FCFA, le montant minimal pour participer à l’opération est de 300 000 FCFA et le taux de rémunération est de 6,25% par an », a-t-il souligné. 

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x