Les employés de Nouvelle Gabon Mining en grève

Les employés de Nouvelle Gabon Mining © D.R

Depuis ce lundi 23 Juillet 2018, les employés de Nouvelle Gabon Mining membres du Syndicat national des travailleurs du secteur des industries extractives (SYNATIEX), ont indiqué qu’ils entraient en grève. C’est à la suite du préavis de grève déposé lundi dernier et qui  a expiré ce samedi, que les membres de ce syndicat l’ont signifié à leur employeur.

Alors qu’ils avaient déposé un préavis de grève lundi 16 Juillet 2018 auprès des responsables de la société Nouvelle Gabon Mining, les employés membres du SYNATIEX, ont donc déclenché leur grève conformément à ce qu’ils avaient annoncé. Ainsi, c’est face à ce qu’ils considèrent comme une discrimination mise en œuvre par la Direction des ressources humaines, que les employés ont décidé de s’opposer.

Les employés de la société revendiquent le paiement d’un certain nombre de primes, notamment la prime de transport évaluée à 75 000 Fcfa par mois (que certains employés perçoivent au détriment d’autres), la prime de domesticité, la prime de technicité, la prime de roulage, prime de déplacement ou encore la prime de salissure. C’est donc face à toutes ces discriminations que les employés ont décidé de s’insurger.

Si un service minimum est assuré sur les lieux, les employés de Nouvelle Gabon Mining n’en démordent pas. Après que la DRH eut tenté de recevoir le syndicat le vendredi 20 juillet 2018, ce dernier n’aurait pas donné suite. C’est donc face au gouverneur du Haut-Ogooué que le conflit pourrait trouver son épilogue dans les prochains jours puisque les deux parties ont été invitées à s’y rendre.

Pour rappel, Nouvelle Gabon Mining avait déjà il y a 3 ans tenté un licenciement massif de 111 employés qui avaient déclenché une grève, mais s’était heurtée à la persévérance et la solidarité de l’ensemble des employés qui s’y étaient fermement opposés.

Laissez votre commentaire