dimanche,27 septembre 2020
Accueil Derniers articles Emmanuel Macron appelle à une «annulation massive des dettes africaines»

Emmanuel Macron appelle à une «annulation massive des dettes africaines»

Face aux Français et au monde ce lundi soir, Emmanuel Macron a fait une série d’annonces fortes dans ce qui restera probablement le discours le plus attendu et le plus important de son quinquennat. Ainsi, le président français a notamment indiqué que l’Europe va devoir aider l’Afrique à  lutter contre le coronavirus en « annulant massivement sa dette » comme l’avaient déjà suggéré la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI). 

Ce lundi soir dans un discours qui restera sans doute dans les annales, le président de la République française Emmanuel Macron s’est mué en porte voix des demandes faites récemment par de nombreux dirigeants africains, et par le pape François lors de sa bénédiction pascale dimanche dernier. Face aux français et au monde, le dirigeant a notamment invité l’Europe à aider l’Afrique à  lutter contre le coronavirus en « annulant massivement sa dette ». 

En effet, conscient des difficultés que rencontrent les pays africains dans cette crise « sans pareille » telle que décrite par la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Macron s’est rangé derrière le plaidoyer du Sénégalais Macky Sall, et des ministres des finances de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Ces derniers qui avaient d’une seule voix appelé à annuler les dettes africaines, ont donc trouvé un allié de poids.

Dans un contexte où les dirigeants des pays du G20 et des institutions financières internationales réfléchissent à la méthode à adopter (moratoire, rééchelonnement, allègement ou annulation), cette prise de position de la sixième puissance mondiale donne un indice sur la direction qui sera prise d’ici quelques jours pour aider le continent, qui vient pour sa part, d’opter pour une task force économique. 

Si cette initiative de Macron en faveur d’une Afrique subsaharienne à la fois désoeuvrée et livrée à ellemême, se matérialise, elle devra surtout permettre au continent de changer de paradigme. Dans ce contexte, les pays devront opter pour des investissements prioritaires massifs notamment dans le domaine de la santé, maillon faible qui se révèle un peu plus en ces temps de crise.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt