Eloi Nzondo : «Je confirme avoir démissionné du CLR»

Quelques semaines seulement après sa non reconduction au gouvernement, l’ancien ministre du Travail et de l’Emploi, Eloi Nzondo vient d’officialiser son départ du Centre des libéraux réformateur, formation politique au sein de laquelle il a été plusieurs fois élu local et national.

Alors que la rumeur de son départ commençait à enfler dans l’opinion, l’ancien maire adjoint de Libreville a confié à la rédaction de Gabon média time, comme pour la taire  : «Je confirme ma démission du CLR».

Interrogé sur les raisons de son départ de ce parti politique membre de la majorité  présidentielle, présidé par jean Boniface Assélé, Eloi Nzondo a précisé que sa démission était motivée par «des convenances personnelles». «Je n’ai pas besoin de donner des détails, et je ne veux pas polémiquer là dessus, j’ai juste pris mes responsabilités»; a t-il indiqué.

Féru de la politique, Eloi Nzondo est un véritable bulldozer. Il avait réussi en juin 2016 à se faire élire député aux élections législatives partielles. Proche du peuple, il projette d’adhérer prochainement au Parti démocratique gabonais, certainement en vue des prochaines échéances électorales.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire