Eloi Nzondo appelle l’ensemble des partenaires sociaux au dialogue social

Dans le cadre de la célébration de la fête du travail, ce 1er mai 2017, le ministre du Travail, Eloi Nzondo a lancé un appel aux travailleurs et aux acteurs sociaux en vue d’engager un dialogue franc pour trouver des solutions aux crises qui minent ce secteur dont il a toute la charge. Il a souhaité que ces derniers s’impliquent individuellement et collectivement pour une plus grande culture du dialogue au sein des entreprises.

GABON LIBREVILLE

Le ministre du Travail qui s’exprimait dans le cadre de cette journée a appelé les travailleurs à oeuvrer pleinement au dialogue social afin que «les organes d’expression du dialogue social contribuent efficacement à améliorer la législation nationale, les conditions de vie et de travail des travailleurs, et à l’augmentation de la productivité des entreprises par une culture du dialogue».

Prônant cette nouvelle approche pour répondre de manière efficiente aux attentes des travailleurs, Eloi Nzondo a souligné que «le dialogue bipartite permet aux travailleurs et aux employeurs de débattre en interne des problèmes touchant à la fois les intérêts des travailleurs à ceux des employeurs, tout en préservant l’intérêt général».

Par ailleurs, il a reconnu que l’adoption du Code du travail révisé de façon tripartite demeure encore une préoccupation majeure pour tous. «Ensemble, nous avons intégré nos différentes préoccupations, notamment celles relatives au fonctionnement des organes consultatifs et institutionnels du dialogue social, nous voulons parler du critère d’élection professionnelle pour déterminer la représentativité des organisations professionnelles d’employeurs et des travailleurs», a-t-il souligné.

Il est à noter que cette célébration de la fête du travail se fait dans un climat social particulièrement tendu, marqué par plusieurs mouvements sociaux dans différentes entreprises (étatiques et du secteur privé) ainsi qu’au sein de certaines branches de l’administration publique.

Laissez votre commentaire