Elimnatoires Can 2019: Focus sur la prestation des Panthères du Gabon

Au terme d’un match largement dominé par les Panthères du Gabon, laquelle domination s’est matérialisée par un score sans appel de 3-0 , la rédaction de Gabon média time revient sur la prestation de chaque joueur pour ce premier match sous les ordres de Daniel Cousin.


Denis Bouanga, Homme du match:

8/10: C’est désormais un coutumier du fait. Depuis son arrivée dans la tanière, le sociétaire du Fc Nîmes en France se distingue à chacune de ses sorties avec les panthères par sa vitesse, sa technique et son explosivité. C’est d’ailleurs ces qualités qui lui ont permis au terme d’un enchaînement de grande classe, contrôle de la poitrine sombrero, frappe enchaînée du gauche, d’ouvrir la marque à la 28e minute. Impliqué sur tous les buts, il est également passeur sur le but Aaron Appindangoye à la 60e et sur le CSC de Hassan Martin.

Loufilou Ruben Ndella:

7/10: C’est la satisfaction de cette après-midi avec Bouanga. Pour sa première sélection en équipe nationale A, le jeune milieu de terrain a affiché une sérénité et une maturité incroyables dans le jeu. Combatif, propre à la relance, rigoureux tactiquement, le jeune Ruben Ndella a largement participé à la victoire des panthères en étant impitoyable dans les duels et en affichant un volume de jeu important. Une belle promesse pour la suite, dans un secteur où l’absence de Didier ibrahim Ndong avait suscité quelques inquiétudes.

André Biyogho Poko:

7/10: Très présent dans la rencontre, le joueur formé à l’Union sportive de Bitam a affiché les qualités qu’on lui connaît. A savoir combativité, engagement dans les duels, récupération et destruction du jeu adverse. Présent dans les phases offensives et défensives gabonaises, il a apporté sa hargne et sa détermination dans ce match déjà couperet pour les panthères. Bonne prestation  

Pierre Emerick Aubameyang:

6/10: Malgré le fait qu’il n’ait pas trouvé le chemin des filets cet après midi, le capitaine des Panthères n’a pas ménagé ses efforts. Remuant, même si il n’a pas touché beaucoup de ballons notamment en première période, il est grâce à une accélération dévastatrice, à l’origine du premier but gabonais. Si ses partenaires et le public souhaitaient le voir marquer, l’attaquant d’Arsenal aura su jouer son rôle en guidant les siens vers la victoire.

Mario Lemina:

5/10: Match plutôt discret du milieu de terrain de southampton. Plus présent sur le côté gauche du milieu que dans l’axe, l’ancien Marseillais n’a pas fait étalage de toute sa classe et sa technique balle au pied. Le piteux état de la pelouse expliquant peut être en partie, cette prestation mitigée. Cela dit, la talent de mario s’est exprimé sur quelques fulgurances, comme ce une-deux avec Bouanga où sur un subtil piqué il mettait en orbite l’attaquant nîmois dont la frappe est passée de peu au dessus de la barre.

Bruno Ecuele Manga:  

6/10: Toujours aussi précieux dans la relance et costaud dans les duels, Bruno Ecuele Manga qui a franchi la barre symbolique des 100 sélections, a été à la hauteur de sa réputation de taulier de la défense gabonaise. Si il n’a pas été très inquiété du fait de la faible opposition des Sud Soudanais, sur les rares duels le joueur de Cardiff City a dégagé beaucoup de puissance et de sérénité.

Aaron Appindangoye :

6/10: Alter ego de Bruno Ecuele Manga au sein de la charnière centrale gabonaise, le joueur de Ümraniyespor en Turquie n’a pas tremblé pour sa 39ème sélection. Solide et rugueux, il n’a laissé aucune chance aux attaquants Sud Soudanais qui n’ont frappé qu’une seule fois en 90 mn, et s’est même offert un but tout en puissance à la 58ème minute.

Lloyd Palun :

6/10: Généreux dans l’effort et offensif sur son couloir droit, le joueur du Cercles Bruges à été à l’image de son parcours en sélection gabonaise. Toujours aussi précieux dans son couloir, il n’a pas ménagé ses efforts pour annihiler les actions Sud Soudanaises.

Wilfried Ebane:

5/10: Pour sa première sélection avec les Panthères du Gabon, le jeune défenseur de Lorient Fc n’a pas démérité dans son couloir gauche. Si il n’a pas pris trop de risques offensivement, il a néanmoins été propre et juste dans ses relances. Titularisé à la surprise générale, il a été assez serein dans ses interventions.

Didier Ovono:

5/10: Peu, sinon pas du tout inquiété tout au long de la partie, le gardien des Panthères qui honorait sa 105éme sélection, a fait le boulot. Concentré tout au long de la partie, il a été à l’image de son collectif.

Levy Madinda:

6/10: Belle rentrée en jeu pour le milieu de terrain de Ümraniyespor, qui a montré qu’on pouvait encore compter sur sa technique en équipe nationale. Auteur de la passe entre les lignes qui a emmené le 3eme but gabonais, Levy a su se montrer à la hauteur du rendez-vous bien qu’il ait commencé la partie en tant que remplaçant.

Axel Meye:

6/10: Remplaçant au coup d’envoi, le joueur de Qadsia Sporting Club au Koweït a su se montrer à son avantage en faisant parler sa vitesse et sa technique dès son entrée, et en recherchant continuellement son capitaine. De bonne augure pour la suite de ces éliminatoires.

La pelouse:

4/10: Véritable champ de patates, la pelouse du stade de l’amitié à été le principal facteur qui aurait pu jouer en notre défaveur. Empêchant la bonne circulation du ballon et les échanges entre des joueurs comme Bouanga, Lemina ou Aubameyang, elle a évité aux joueurs Sud Soudanais une véritable hécatombe.

Laissez votre commentaire