Éliminatoires Can U20: les Panthères déplument les Eperviers

Les Panthères du Gabon U20 © GMT

Au terme d’un match maîtrisé, les Panthères du Gabon ont donné une leçon de football aux Éperviers du Togo (4-0), ce dimanche 1er avril 2018 en match comptant pour les éliminatoires de la Can U-20. Espérons que les hommes d’Anicet Yala, réaliseront la même performance le 22 avril prochain au Togo pour la manche retour avant de défier la Côte d’Ivoire quelques semaines plus tard.

Rassurez-vous. Ce n’est pas un poisson d’avril comme il est de coutume en chaque 4e mois d’année. Les Panthères du Gabon junior ont bel et bien dévorées les Eperviers du Togo (4-0) hier après-midi( 4-0) au stade Augustin Monedan de Sibang à guichet fermé. Une rencontre qui rentrait dans le cadre du  premier tour des éliminatoires de la Can junior Niger-2019 .

Les poulains d’Anicet Yala, très au-dessus du lot, ont vite éteint les espoirs des Togolais qui, espéraient certainement repartir à Lomé avec un résultat positif afin de mieux aborder le match retour prévu pour le 22 avril prochain au Togo, mais c’était sans compter sur la détermination des Panthères qui avaient la dalle.

A l’entame ce match qui s’est disputé sur une aire de jeu transformée en champ de patate en raison de la pluie qui s’est abattue toute la matinée sur Libreville, les jeunes Panthères se sont très vites par une belle circulation du cuir et un jeu orienté vers l’action offensives qui passaient par les côtés.

Forte de sa domination outrageuse, la sélection nationale a fini par trouver le chemin des filets à la 11e minute, un but signé d’Eric Jospin Bekale Biyoghe. Seul devant les buts gardés par Koffi Bernard Adjima (sorti à l’entame de la seconde période pour blessure), l’attaquant gabonais a éteint les tam-tam des supporters Togolais venus en grand nombre au stade de Sibang.

Très à l’aise sur le ballon malgré le mauvais état du terrain, les Panthères ont réussi à boucler le match avant la pause, grâce à Gabriel Fils Meye Me Ndong qui s’est fendu d’un doublé  (22e et 30e).

Dépassés par le volume du jeu des Gabonais très athlétiques et mordants, les Éperviers, ne sont sortis de leur torpeur qu’en seconde période mais sans pourtant inscrire le moindre but.

Alain Miyogho, attaquant gabonais, a  donné plus de saveur à la victoire des siens par un but inscrit inscrit dès la 46e minute. C’était la deuxième occasion de l’attaquant gabonais après celle galvaudée en première période  (40e).

Face à la presse, le technicien gabonais Anicet Yala, a non seulement  salué la performance de ses troupes mais à également regretté le manque de réalisme de ses attaquants. Si les jeunes ont produit une prestation ‘’propre et dosée’’, leur entraîneur très exigeant estime que ses joueurs avaient les atouts de remporter cette rencontre avec un score plus large pour se mettre à l’abri et pour mieux aborder le match retour le 22 avril prochain.

«Il y a encore du travail à faire sur le plan offensif. Les attaquants n’ont pas été assez décisifs. Le match retour ne sera pas une partie de plaisir au regard du jeu produit par les Togolais en seconde période», a déclaré Anicet Yala.

Par Kennedy Ondo Mba