Eliminatoires CAN 2019: le pire match des Panthères!

José Antonio Camacho © Jeune Afrique

Annoncé comme le match de la rédemption, censé faire oublier la très mauvaise passe que traversaient les Panthères du Gabon depuis de longs mois déjà, le match de ce samedi face aux Hirondelles du Burundi n’aura été qu’une accumulation de manques. Ainsi, José Antonio Camacho et ses hommes sont passés tout près d’une nouvelle humiliation.

Ce match devait permettre à Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers de renouer avec leur public. Après une longue traversée du désert marquée par des résultats mi figue mi raisin, notamment une élimination prématurée de notre propre CAN, et une non-qualification au mondial russe, les Panthères devaient se racheter.

En effet, face à une modeste équipe du Burundi venue défendre crânement sa chance, les coéquipiers de Didier Ovono Ebang conspués tout au long de la rencontre, n’ont été que l’ombre d’euxmêmes. Menés 1-0 à la pause, ils n’ont tout simplement montré aucune envie, aucune volonté, aucune émotion, aucun respect et pire aucun amour propre.

S’il fallait résumer ce qui s’est passé sur cette pelouse, on dirait tout simplement, qu’il n’y avait pas d’équipe ni même le moindre esprit d’équipe, que des enfants gâtés! Malgré l’égalisation de Pierre Emerick Aubameyang sur une passe décisive de Mario Lemina a l’heure de jeu qui restera anecdotique, le public présent au Stade de l’amitié où devant le petit écran, n’aura jamais eu et vu ce qu’il voulait.

Alors que le football a le don de panser le cœur des populations, cette équipe elle, a le don de le blesser. Qu’on se le dise, il y a un véritable problème autour de cette équipe. Mélangez un Camacho incapable depuis deux ans de bâtir un groupe solide et des dirigeants qui n’en n’ont que pour leurs postes, et vous obtiendrez…une sélection à l’abandon.

Laissez votre commentaire