mardi,19 octobre 2021
AccueilA La UneEliminatoires CAN 2019: Daniel Cousin veut «remettre les pendules à l'heure»

Eliminatoires CAN 2019: Daniel Cousin veut «remettre les pendules à l’heure»

Ecouter cet article


La nomination de Daniel Cousin en tant que sélectionneur des Panthères du Gabon a visiblement fait du bien à un groupe qui avait perdu le goût de la victoire. Conscient des nombreuses missions qui l’attendent et de l’objectif à atteindre, le néo sélectionneur à tranché dans le vif, en indiquant notamment lors d’un entretien à l’AGP, vouloir « remettre les pendules à l’heure ».

Quatrième journée des matchs de qualification pour la CAN 2019 au Cameroun. Dans le groupe C, les Panthères s’apprêtent une nouvelle fois à défier les Bright stars du Sud Soudan à Djouba. Soucieux de maintenir le niveau d’exigence et de forger un nouvel état d’esprit, Daniel Cousin a indiqué à nos confrères de l’AGP « ma mission est de qualifier notre pays à la prochaine CAN, pour l’instant, la mission est encore longue, nous avons encore des choses à prouver ».

Lucide sur la situation de l’équipe avant d’aborder le deuxième de ce qu’il a qualifié de « matchs de coupe du monde », le sélectionneur gabonais a souligné le fait de ne pas « s’enflammer » après la victoire face au Sud Soudan considéré comme le petit poucet du groupe. Les Panthères ayant « accusé beaucoup de retard », l’ancien « chouchou » du public gabonais souhaite donc « remettre les pendules à l’heure ».

S’il reconnaît que l’équipe « avait la possibilité de gagner sur un score plus large 5 ou 6 à 0 », il souligne néanmoins le fait qu’elle manque encore « d’automatisme ». Il a également mis en lumière la qualité du terrain « assez médiocre », interpellant au passage les personnes en charge de ce billard, que doit nécessairement être le stade de l’amitié pour répondre aux exigences du très haut niveau.

À noter que le sélectionneur s’est montré dithyrambique à l’endroit du jeune Clech Ruben Loufilou Ndela, auteur d’un match remarquable dans l’entrejeu, en soulignant notamment « sa complémentarité avec André Biyogo Poko ». Souhaitant intégrer plus de jeunes dans son effectif et construire une équipe solide, il a conclu en indiquant « Il faut bâtir une ossature pour avoir une cohésion et la complémentarité pour bien travailler dans l’avenir ».

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop