Élections jumelées: une proposition du BDC vieille d’un an

Guy Christian Mavioga, secrétaire général exécutif du BDC, le 2 décembre 2017 © GMT

Repoussées à plusieurs reprises alors qu’elles étaient prévues se tenir en décembre 2016, les prochaines élections électorales législatives et locales se tiendront désormais en même temps. Une victoire pour le Bloc démocratique chrétien (BDC), de Guy Christian Mavioga, qui depuis près d’un an appelle de ses vœux une telle combinaison, qui permettrait au pays de conduire sereinement sa politique d’assainissement des finances publiques dont l’objectif est la redynamisation de l’économie.

Le lundi 6 août dernier, le président du Centre gabonais des élections (CGE), Moïse Bibalou Koumba a rendu publiques les dates retenues pour la tenue des prochaines électorales jumelées législatives et locales. Le premier tour de scrutin aura lieu le 6 octobre 2018 et le second tour le 27 du même mois. Une surprise pour certains, mais pas pour le BDC qui voit en cette décision salutaire la prise en compte d’une idée pour laquelle il se bat depuis plus d’un an et qui a s’est vu un peu plus propulsé au lendemain du Conseil des ministres du 21 juin dernier.

En effet, le mérite de cette décision revient à l’ancien porte-parole de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence. Le 2 juillet dernier au cours d’une conférence de presse qu’il a donnée au siège de son parti, Guy Christian Mavioga  déclarait que, «le Bloc Démocratique Chrétien propose que l’on jumelle les élections législatives à celles des locales, faisant ainsi d’une pierre deux coups,l afin de faire des économies considérables».

Un vœu qui prendra bientôt forme avec l’organisation de ces élections jumelées des députés et des conseillers municipaux et départementaux. Reste plus qu’à mettre les choses en place pour que nous aboutissions, pour une fois, à des élections démocratiques, transparentes afin de limiter les contestations populaires et épargner au pays des lendemains électoraux mouvementés.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire