Elections 2018: le PDG dans l’arène sur l’ensemble du territoire

Ouverture de campagne de Malika Bongo à Bongoville © D.R

48 heures après l’ouverture officielle de la campagne comptant pour les élections législatives et locales 2018, le Parti démocratique gabonais (PDG) commence à prendre ses marques dans les différentes circonscriptions que compte le pays. De Libreville à Akanda en passant par Fougamou ou Ndendé, les candidats de cette formation politique ont mis les bouchées double pour aller au contact des populations pour les édifier sur la nécessité de voter massivement pour eux.



Bien que la première journée ait connu un faible engouement, la campagne électorale pour les élections d’octobre prochain est bel et bien lancée. Selon de nombreux acteurs politiques, les choses pourraient connaître plus de mouvement dans les toutes prochaines heures suivant les programmes de chacun. Du côté du parti au pouvoir, quelques candidats ont déjà commencé à aller à la rencontre de leurs électeurs.

Dans la province de l’Estuaire et plus particulièrement dans le 3ème arrondissement de la commune de Ntoum, le candidat PDG Paul Biyoghe Mba a battu le rappel des troupes pour ce scrutin. Il s’est dit convaincu, au terme d’un meeting qui a rassemblé des milliers de personnes, de voir le parti de masse être largement vainqueur dans cette circonscription. Même son de cloche dans la commune d’Akanda où les candidats de cette formation politique ont investi le terrain, avec en tête de proue Jean Marie Ogandagan qui a tenu à délivrer aux populations un message d’unité car « nous voulons que quel que soit le citoyen qui vient habiter dans notre commune, qu’il sache qu’il est chez lui », a-t-il souligné.

A Port-gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime les candidats aux élections législatives et locales se sont déployés dans le 1er arrondissement. Pascal Houangni Ambourouet, candidat du parti aux législatives et Richard Sylong député sortant du même arrondissement conduisant la liste dudit parti pour les locales ont effectué une mémorable avec la présentation des colistiers ainsi que la suppléante Marie Stéphanie Inguiessi.

Lors des rencontres qu’il a animées  à Ndendé plus précisément à Mounionzi et Saint-Joseph, puis dans les villages Dilolo et Moudjombi,  le candidat du parti de masse Yves Fernand Manfoumbi a tenu à « sensibiliser les uns et les autres sur l’importance de rester engagé aux côtés du Distingué Camarade Président, pour une victoire cash du Parti Démocratique Gabonais ».

La campagne qui est prévue se dérouler sur une dizaine de jours se poursuit donc pour le moment. Pour l’heure très calme, la deuxième partie de cette période pourrait faire place à de belles empoignades entre les différents candidats.

Laissez votre commentaire