Elections 2018: Ndong Meyo et le SDG se posent en alternative crédible

Raymond Placide Ndong Meyo candidat aux légistives dans le 5ème arrondissement de Libreville © D.R

Ce lundi 1er octobre, la tête de liste des Sociaux démocrates gabonais (SDG), Raymond Ndong Meyo et ses colistiers qui ont entamé leur campagne, se sont rendus à Ozangue dans le 5ème arrondissement de Libreville pour une causerie politique. Au cours de celle-ci, le candidat aux élections couplées après la présentation de ses colistiers a exhorté les populations a voté pour sa liste pour amorcer le développement de cette circonscription.

Lors de son intervention, le candidat aux élections du 6 octobre prochain, qui brigue le 1er siège du 5ème arrondissement de Libreville a d’abord encouragé les populations à s’entraider peu importe leur formation politique. Dans cette optique, il a expliqué son histoire professionnelle et ses collaborations avec des pdégistes et ses réalisations dans la circonscription. Il par la suite déclaré que pour résoudre le problème qui mine les populations au quotidien, il fallait des hommes et des femmes de leur localité.

Pragmatique, il a expliqué aux habitants de ce quartier, que la gestion d’une circonscription devait être confiée à des personnes compétentes mais aussi capables de défendre valablement les intérêts du plus grand nombre. C’est le choix selon lui que les populations devront faire en élisant au soir du 6 octobre les candidats du SDG.

Clôturant son Allocution, l’ancien maire a appelé les populations à voter massivement pour sa liste, et à soutenir de façon égale le candidat S-dégiste Edouard Nziengui au 2ème siège, qui lui aussi animait un meeting à Bizango avec quelques uns de leurs colistiers. « vous n’avez que 2 listes deux séries de personnes…Vous n’avez qu’un député Nziengui Nziengui Edouard et pour les municipales, vous votez la liste où je suis tête de liste. Votre député c’est moi-même, il n y a pas quelqu’un qui peut vous faire un bilan. », a-t-il souligné. 

Laissez votre commentaire