Elections 2018: Ndong Meyo et ses colistiers présentés aux populations d’Ozoungue

Les Sociaux Démocrates Gabonais à l'assaut du 5ème arrondissement de Libreville © D.R

Mardi 25 septembre 2018, c’est le jour choisi par le candidat du Parti dit des Sociaux Démocrate Gabonais pour l’ouverture de la campagne des élections jumelées législatives et locales. À cet effet, Raymond Ndong Meyo et ses colistiers ont fait le choix du 5ème arrondissement de Libreville dans le quartier d’Ozoungué, pour le lancement de cette campagne. La tête de liste des Sociaux Démocrates Gabonais (SDG), dans son propos liminaire, a tenu à rappeler son attachement à sa commune, avant de présenter lors de son discours circonstanciel, sa suppléante Sandrine Nzoa et ses colistiers.



Au cours de ce rassemblement qui s’est voulu convivial, le chef de quartier a tenu à remercier ses hôtes et plus particulièrement, le Ministre délégué auprès du premier ministre qui œuvre continuellement pour l’aménagement de la commune. Ce dernier n’a pas manqué dans le même élan, de saluer les efforts fournis par ce dernier, tout en émettant le vœux que le candidat s’inscrive dans la continuité des actes déjà posés pour la commune.

La représentante des jeunes quant à elle, a su rebondir sur les espoirs du chef de quartier lors de sa prise de parole, non sans remercier le candidat du SDG pour le choix qu’il a porté sur le quartier Ozoungue pour lancer sa campagne officielle. Elle a en outre, rappelé que son attachement et ses visites dans l’arrondissement lui ont permis d’appréhender les besoins de ces populations. « Au-dede l’oubli, de l’abandon, de la négligence de certains, vous nous prouvez que vous êtes resté attaché à ce quartier, et vous connaissez les maux qui minent notre arrondissement » a-t-elle déclaré.

La tête de liste des Sociaux démocrates gabonais a commencé son discours par des remerciements à l’adresse des populations d’Ozoungue, tout en rappelant qu’avant d’être un candidat, il est avant tout un « natif » de l’arrondissement. Au moment de présenter ses colistiers, le candidat SDG a tenu à rappeler aux populations d’Ozoungue, que l’objectif et le but recherché par son parti, ne s’inscrivent que dans une seule logique, celle de préserver  « l’Unité nationale ».

Tenant à rassurer son auditoir sur les valeurs des colistiers,  Ndong Meyo a affirmé que les hommes l’accompagnant ont été choisis avec minutie « Nous allons aux élections, c’est le moment de choisir des hommes et des femmes qui vont choisir pour vous qui vont travailler pour vous, c’est donc forcément des personnes de détermination, vous devez choisir des hommes et des femmes valables. » a-t-il affirmé au terme de son discours.

Laissez votre commentaire