Elections 2018: la mairie de Ndjolé incendiée après l’annonce des résultats

La Mairie de Ndjolé réduit en cendres © D.R

Ce lundi 9 octobre 2018 au soir, après l’annonce des résultats des élections locales et législatives de l’ensemble du département de l’Abanga-Bigné, des populations mécontes de la victoire du Parti démocratique gabonais (PDG) ont incendié la mairie de la commune de Ndjolé, chef-lieu dudit département ainsi que la préfecture.

Une vidéo amateur qui est devenue virale sur les réseaux sociaux, tournée hier soir présente des flammes sortant des fenêtres d’un bâtiment présenté comme étant la mairie de la commune de Ndjolé. Ce matin, la rédaction de Gabon Media Time a contacté des agents des forces de l’ordre en exercice dans ladite localité. Ces derniers ont confirmé que la mairie l’hôtel de ville a été réduite en cendre.

La raison de cet incendie qui a décimé plusieurs documents administratifs dont les actes d’état civil serait la proclamation des résultats des élections locales et législatives du samedi 6 octobre dernier en faveur du Parti démocratique gabonais alors qu’il ne serait pas le véritable vainqueur.

Les soupçons de fraudes orchestrées par les candidats du Parti démocratique gabonais dont la ministre de la Santé Denise Mekam’ne Edzidzi aurait motivé l’irréparable dont les responsables n’ont pour l’heure pas encore été identifiés.

Laissez votre commentaire