Elections 2018: Julien Nkoghe Bekale en passe de défaire l’opposition à Ntoum

Julien Nkoghe Bekale, candidat aux législtives au 1er arrondissement de la commune de Ntoum © GMT

A l’occasion de l’ouverture de la campagne comptant pour les élections jumelées Législatives et locales 2018 les populations du 1er arrondissement de la commune de Ntoum ont communié ce mardi 25 septembre 2018 avec le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) Julien Nkoghe Bekale. Occasion choisie par ce dernier pour décliner sa vision pour cette localité et solliciter auprès des populations un vote massif en sa faveur.  

Après la messe d’actions de grâce célébrée en la paroisse Saint Thomas de Ntoum, les populations se sont retrouvées dans un complexe hôtelier de la place à l’occasion du lancement de la campagne du porte étendard PDG dans cette localité. Après la présentation de la liste PDG pour les élections locales et le propos introductif de sa tête de liste Jean René Nzamba Mombo, s’en est suivie l’intervention  du candidat à la députation au 1er arrondissement de Ntoum Julien Nkoghe Bekale qui a tenu à remercier les populations d’avoir effectué massivement le déplacement.

Dans son propos introductif, il a d’abord tenu à présenter le bilan de son mandat arrivé à échéance. Bien que satisfait du travail accompli, JNB a toutefois rappelé que ses ambitions vont audelà des réalisations de la législature qui s’achève. Résolu à aller au bout de son projet pour la commune de Ntoum, il a demandé le soutien des populations afin d’assurer la reconduction de la liste PDG. « C’est parce qu’il reste beaucoup à faire que nous avons décidé de nous porter à nouveau candidat car il faut accélérer la transformation du 1er arrondissement de Ntoum », a-t-il lancé.

« Nous avons besoin d’avoir à l’Assemblée nationale et dans les Conseils locaux des hommes et des femmes de valeur, expérimentés et capable de comprendre les enjeux des défis à relever. Les candidats présentés par le PDG, tant ici à Ntoum que dans le reste du pays répondent tous à ces critères. C’est pourquoi, nous vous demandons de voter utile le 6 octobre prochain », a martelé le candidat du « parti de masse ».  

Au terme d’un discours chaleureusement salué par les acclamations de l’assistance qui s’est massivement déplacée, la parole a été donnée aux différentes organisations associatives et soutien du candidat. Dans la foulée, de nombreux colistiers dans des listes de ses challengers ont démissionné séance tenante pour rejoindre le camp du candidat PDG aux élections locales.

Laissez votre commentaire