lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneElections 2018: Jean Fidèle Otandault triomphe dans un fief de l’opposition

Elections 2018: Jean Fidèle Otandault triomphe dans un fief de l’opposition

Ecouter cet article


Après une campagne rondement menée de bout en bout, avec des meetings aux allures de démonstration de force, le candidat du Parti démocratique Gabonais (PDG) dans le 2ème arrondissement de Port-Gentil Jean Fidèle Otandault, selon les premières tendances distillées ça et là, aurait été élu dès le premier tour des élections législatives. Une victoire si elle se confirme demontrerait la popularité dont jouit le membre du bureau politique du parti au pouvoir dans sa circonscription.   

Ce qui explique ce raz de marée en faveur du candidat PDG serait semblet-il la campagne hors norme qu’il a menée durant près de 10 jours dans le deuxième arrondissement de Port-Gentil. Du carrefour Château où il a lancé les hostilités de ses rencontres avec les populations en passant par le Tournant la SEEG, Centre social, Bouchon-Bouchon ou encore PG2, il a su convaincre les populations de la nécessité de porter leurs voix au Parti démocratique Gabonais. Les actes posés par ce dernier ayant déjà mis tout le monde d’accord sur sa volonté de contribuer au développement du 2ème arrondissement et à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens.

Une omniprésence qui n’a pas manqué d’être remerciée dans les urnes par les populations, qui ont massivement voté pour  l’actuel ministre du Budget et des Comptes publiques. La preuve, il était en tête dans tous les bureaux de vote de la circonscription. Un fait des plus marquants lors de ce scrutin, Jean Fidèle Otandault a réussi ce qu’aucune personnalité politique de son camp n’a jamais obtenu, en l’occurence le soutien de plusieurs membres de l’opposition. Au nombre des personnalités s’étant désistées au profit de ce dernier,  on peut citer  le candidat de l’Union pour la nouvelle République (UNPR) Christian Nkolo-Ogandaga.

Autre personnalité ayant suivi cette vague de soutiens au candidat du parti au pouvoir Jean Thomas Mbamba Koumba de la Coalition pour la nouvelle République(CNR) formée autour de Jean Ping, Emiliana Remondo du Parti pour le développement et la solidarité (PDS); Jean Firmin Rewele de l’Union pour le progrès et la liberté (UPL) ou encore Stenne Augustin Doupassou du parti EPI.

Un soutien qui a d’ailleurs payé puisqu’il a fait une percée dans plusieurs fiefs de l’opposition notamment dans les quartiers Tournant SEEG, Trois Filaos, Transfo, Balise, ou encore Mini prix qui est l’ancienne place forte de l’Union du peuple Gabonais (UPG).  Loin de ce score, les populations ont salué le discours rassembleur du candidat PDG, qui entend être une courroie de transmission entre elles et les plus hautes autorités pour le développement de la commune de Port-Gentil.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop