Elections 2018: Dr Itou-Y-Maganga en VRP de la Nouvelle Attitude à Ambowé

Sandrine Itou-Y-Maganga, candidate indépendante aux législatives et aux locales face aux populations d'Ambowé © D.R

Ce jeudi 4 octobre 2018, à l’occasion d’une causerie politique qu’elle a organisée à Ambowe, Sandrine Itou-Y-Maganga, candidate indépendante aux législatives sur le premier siège du 1er arrondissement de Libreville et tête de liste aux locales, a explicité  son projet de société « Nouvelle Attitude » aux riverains venus nombreux l’écouter et à qui elle a présenté ses colistiers et sa suppléante.

Sandrine Itou-Y-Maganga docteur d’Etat en pharmacie au parcours universitaire et socio-professionnel accompli entend désormais mettre son expérience au service de sa communauté. C’est ainsi qu’elle a décidé de soumettre à l’appréciation de ses concitoyens « Nouvelle Attitude » qui selon elle « fait référence à une façon de penser et d’agir. A travers ce concept, on veut éveiller la conscience des Gabonais qui désormais doivent penser, dire et faire les choses différemment face à l’adversité », at-elle expliqué.

La Nouvelle Attitude qui a pour mission d’opérer un changement de mentalité en ayant pour conséquence l’éveil des consciences comme pour faire émerger une nouvelle classe de dirigeants, une nouvelle classe de citoyens, une nouvelle façon d’administrer et de gérer la société. Cette attitude novatrice appelle les citoyens à s’approprier leur démocratie mais aussi leur société en devenant des acteurs et des observateurs avisés de la gestion de celle-ci.

Face aux habitants d’Ambowé, notamment ceux de la zone dite “Mulet”, le Dr Itou a fustigé le comportement égoïste de certains hommes politiques. « Trop c’est trop, nous ne voulons plus être les otages des politiciens », a-t-elle martelé tout en appelant l’assistance voter massivement pour elle et pour ses colistiers car précise-t-elle : « Nous ne voulons pas faire de la politique politicienne. Nous, ce que nous voulons c’est être des candidats qui une fois élus poseront des actes en faveur des démunis et des nécessiteux. Des actes qui auront un impact social », a-t-elle conclu.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire