Elections 2018: la coalition RHM/UN à l’assaut de Port-gentil

Barro Chambrier et Zacharie Myboto à Port_Gentil © D.R

Ce samedi 22 septembre, la coalition constituée par le Rassemblement héritage et modernité (RHM) et l’Union nationale (UN) a procédé à la clôture de sa tournée nationale à Port Gentil dans la province de l’Ogooué-maritime. Lors de ce déplacement les responsables de ces deux formations politiques membres de la Coalition pour la nouvelle République ont tenu à présenter leur porte étendard, invitant également les populations à se mobiliser lors de ces scrutins qui se tiendront le 6 octobre prochain.

Après les étapes de Mouila, Tchibanga, Oyem ou encore Koulamoutou, la coalition s’est déportée dans la capitale économique pour entretenir les populations sur les enjeux des scrutins à venir. Lors de la ceremonie de presentation des candidats dudit regroupement, le maire Guy Roger Reteno Ndiaye a exprimé son soutien à la coalition, invitant les populations à les soutenir sans hésitation.

Il a relevé que cette union se veut la garante de la constitution et des droits de l’Homme dont la liberté d’expression qui s’exerce pleinement par un vote libre et sincère. «Depuis 2016, l’Union Nationale et le Rassemblement Héritage et Modernité n’ont pas faibli leur force dans la lutte pour le respect du vote et des droits des Gabonais que le système Bongo-PDG bafoue sans vergogne » a-t-il lancé.

Lors de son intervention, Alexandre Barro Chambrier a réitéré la volonté de la coalition d’apporter un changement majeur dans le pays et ceci passe par l’obtention d’une majorité à l’Assemblée nationale. selon lui, il faut « massivement choisir les candidats de la Coalition afin que la majorité acquise nous permette de remettre les compteurs à zéro et de revoir les priorités dont notre pays a besoin pour sa vitalité ».

Une vision partagée par le Président Zacharie Myboto qui a exprimé sa joie de voir la province de l’Ogooué-Maritime « plus que jamais déterminée au changement dont a soif tout le pays». Il a invité pour l’occasion chaque citoyen à se mobiliser pour infliger une défaite cinglante au PDG comme ce fut le cas, a-t-il dit, lors de l’élection présidentielle de 2016.  

Laissez votre commentaire