Elections 2018: clôture de campagne en apothéose pour Jean Fidèle Otandault

Arrivée de Jean Fidèle Otandault à son meeting de clôture ce jeudi 4 octobre 2018 à Port-Gentil © D.R

Entamée depuis le 25 septembre dernier, la campagne du candidat investi par le Parti démocratique Gabonais (PDG) dans le 2ème arrondissement de Port-Gentil Jean Fidèle Otandault s’est achevée ce jeudi 4 octobre en apothéose avec un grand meeting au carrefour mythique du Château. Lors de ce rassemblement qui a réuni des milliers de personnes, le candidat de cette formation politique a réitéré son engagement de contribuer au développement de la cité pétrolière et plus précisément de sa circonscription.

C’est en rassembleur que le membre du Bureau politique du « parti de masse » a mené de bout en bout sa campagne. Durant une dizaine de jours, il a multiplié échanges et actions de terrain auprès des populations de sa circonscription. Des actes qui n’ont d’ailleurs pas manqué d’être salués par ces dernières qui n’hésiteront pas à lui renvoyer l’ascenseur le jour du scrutin. Se voulant pragmatique, il a martelé à l’assistance que «le temps des discours est révolu» et qu’il fallait désormais passer aux actes en favorisant l’amélioration du cadre de vie et des conditions d’existence des populations et de leur permettre un épanouissement économique et social.

Au nombre des engagements qu’il a dit souhaiter concrétiser au soir au 6 octobre il a indiqué entre autres l’amélioration de l’accès à l’eau potable pour chaque habitant du deuxième arrondissement, la réhabilitation des routes secondaires du deuxième arrondissement; la construction de 4 nouveaux plateaux sportifs mais aussi la réfection et la modernisation du stade blanc.  

Pour la rentrée scolaire 2018/2019, il s’est également engagé à prendre personnellement en charge les frais de scolarité, pour les enfants inscrits en pré-primaire et en primaire dans les établissements publics du deuxième arrondissement et à pérenniser et augmenter le nombre de bénéficiaires des financements du projet Idyandja, qui vise la création de 500 emplois par an.

Ce soutien populaire qui s’est manifesté tout au long de la campagne n’a pas manqué de faire réagir Jean Fidèle Otandault qui a exhorté les populations à faire le bon choix une fois dans l’isoloire afin de garantir au Parti démocratique Gabonais une victoire dès le premier tour du scrutin.

Laissez votre commentaire