Élections 2018: la belle leçon de citoyenneté de Ntoutoume Ayi et ses colistiers

Ce dimanche 8 octobre Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, candidat malheureux à la députation au deuxième arrondissement de la commune d’Akanda et tête de liste à l’élection locale pour le compte de la Coalition Union nationale (UN) et Rassemblement héritage et modernité (RHM), accompagné de ses colistiers ont fait preuve d’exemplarité en nettoyant les rues de leurs affiches de campagne.

GABON LIBREVILLE

Comme dit le dicton l’échelle commence à se balayer par le haut, que Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, battu aux élections législatives au deuxième arrondissement d’Akanda a montré le bon exemple hier après-midi où, munis de truelles et balais, ses colistiers et des membres de son équipe de campagne ont procédé au nettoyage de leurs affiches collées sur le terre-plein central des voies reliant les rond-points jiji à la Cité des Ailes.

Une belle leçon de civisme donnée par Jean Gaspard Ntoutoume Ayi et ses équipes aux autres candidats vainqueurs ou battus lors du premier tour du double scrutin dont le taux de participation était des plus faible et largement remporté par le Parti démocratique gabonais à Libreville comme à l’intérieur du pays.

Par cette action dominicale, les porteurs du projet « Akanda, j’y crois » ont voulu montrer leur attachement à la propreté de leur jeune commune en la débarrassant de leurs affiches de campagne qui devenaient salissantes après les premières pluies du mois d’octobre. Une initiative qui a fortement reçu les encouragements et les acclamations des riverains, des militants sympathisants de l’Union nationale et du Rassemblement héritage et modernité.

Laissez votre commentaire