Election au CNOG: We Are Gabon pour la Victoire victime de tentatives d’intimidations

Jean Noël Eya, ancien président de la Ligue de Volley-ball du G2 © D.R/GMT

Candidate à l’élection du Comité exécutif du Comité national olympique du Gabon, la liste We are Gabon pour la victoire, s’est fendue d’un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time, dans lequel elle dénonce «des manœuvres d’intimidations dont elle est victime».

Jean Noël Eya, ancien président de la Ligue de Volley-ball du Haut-Ogooué, à la tête de la liste We Are Gabon pour la Victoire, candidate à l’élection du Comité exécutif national olympique du Gabon (CNOG) prévue le 30 mars prochain, a dénoncé «les manœuvres d’intimidations» dont sa liste est «victime depuis le dépôt de son dossier de candidature le 15 mars dernier».

Pointant du doigt de nombreuses irrégularités, parmi lesquelles, la composition et la mise en place de la commission électorale, le calendrier électoral, ou encore la liste des candidats devant prendre part à cette élection, qui n’ont jusqu’à ce jour pas été rendus public, We Are Gabon pour la Victoire, qui s’est pourtant vu notifier par téléphone le 20 mars dernier, des «irrégularités» sur son dossier de candidature, reste perplexe.

De plus, We Are Gabon qui a adressé un recours au président du CNOG le 15 mars dernier, pour solliciter le report de cette échéance électorale suite aux nombreuses irrégularités révélées, la liste n’a reçu aucune réponse. Il en est de même pour la demande des textes réglementaires.

Voilà une sortie de We Are Gabon fera couler beaucoup d’encre à trois jours du scrutin.