Election à la Fégajudo: Me Serge Christian Ouvelou à nouveau candidat !

Me Serge Christian Ouvelou © GMT

Cette déclaration de candidature s’est faite ce jeudi 1er mars 2018, dans une structure hôtelière de la place, à l’occasion d’une déclaration de presse, en présence des membres de son bureau et de ses coreligionnaires. Me Serge Christian Ouvelou, l’ancien président de la Ligue de judo  de l’Estuaire, entend entre autres offrir des mesures d’accompagnement pour optimiser les performances des athlètes judokas.

Le 4 mars prochain, se tiendra l’élection du bureau exécutif de la Fédération gabonaise de judo et Ju-Jutsu (Fégajudo). A deux jours du scrutin, Me Serge Christian Ouvelou (3e dan), s’est déclaré candidat à la présidence du bureau directeur de la fédération de cette discipline pour la deuxième fois d’affilée. Après avoir été candidat en mars 2017 face  au président sortant André Angwé Aboughé (hors course), Me Serge Ouvelou repart dans la bataille cette année. Cette fois-ci, pour affronter Wilfried Nguéma.

Cette annonce de candidature a été l’occasion pour lui, de faire l’état des lieux de la Fédération, son apport au temps où il était président de la ligue de l’Estuaire, poumon de la discipline au Gabon. Entre soutien et accompagnement du processus de normalisation administrative des clubs et ligues, rédaction des statuts et règlements intérieurs des clubs et ligues qui fonctionnaient dans l’informel, prise en charge des frais de dossiers relatifs aux formalités juridiques et administratives, durant son mandat à la tête de la Ligue de l’Estuaire, Serge Christian Ouvelou s’est targué d’avoir régularisé quatorze clubs qui évoluent sur géron de l’Estuaire.

Après ce bilan, le candidat qui veut faire du judo un sport national a présenté succinctement son projet pour le judo gabonais qui se résume en cinq grands axes : le développement et la promotion du judo, l’amélioration du fonctionnement administratif et juridique de la fédération et ses démembrement, le renforcement de la formation, l’amélioration de la communication et du marketing et enfin un accent sera mis sur le patrimoine, les infrastructures et les moyens de la fédération.

Un plan stratégique étendu sur une olympiade (4 ans) avec pour «objectif essentiel de matérialiser les grandes lignes notre action une fois à la tête du bureau exécutif de la Fédération gabonaise de judo et Ju-Jutsu»,  a-t-il expliqué. Avant de poursuivre : «Notre objectif stratégie de faire du judo un sport national est la résultante d’une analyse des besoins exprimés par la grande famille du judo».

Si plusieurs observateurs estiment que les dés sont pipés d’avance en faveur de son concurrent Wilfried Nguema, Serge Christian Ouvelou est confiant de remporter ce scrutin. «Toutes les conditions sont réunies pour que nous ayons un scrutin crédible», a-t-il confié à la presse.

Soulignons que  Me Serge Christian Ouvelou  est né le 20 avril 1965 à Libreville, il est marié et père de 12 enfants, patron d’une PME de BTP. Judoka depuis 1977, alors élève au lycée national Léon Mba, plusieurs fois champion du Gabon. Arbitre fédéral, président de Jigoro Kano, il a été enfin président de la ligue de l’Estuaire avant de postuler au poste de président fédéral en mars 2017 et 2018.  

Laissez votre commentaire