Education : Les pistes de sortie de crise du mouvement “Les Patriotes”

C’est à la faveur d’une conférence de presse qu’il a animé ce jeudi 16 mars que le président du mouvement de la société civile les Patriotes, Axel Nzonga a tenu à esquisser la proposition d’un plan de sorti dans la crise que traverse actuellement le secteur de l’éducation. Ainsi, il plaide pour une implication des parents d’élèves en concertation avec les enseignants pour trouver une solution durable à la grève qui perdure depuis le début de l’année académique.

Ouvrant son propos devant les médias, il a tout d’abord présenté son mouvement indiquant que celui-ci «est essentiellement composé des personnes qui oeuvrent à la splendeur de leur patrie» et dont la majorité appartient au groupe Notre cause commune (NCC) de l’Université des sciences et techniques de Masuku. De ce fait, il était question pour eux de réfléchir à un ensemble de propositions qui devaient servir «à organiser la société civile, notamment autour des associations des élèves, autour des associations des parents d’élèves et autour des organisations syndicales».

Revenant sur la proposition de sortie de crise pensée par le mouvement « Les Patriotes« , son président a indiqué que la première phase de ce plan pilote qui concerne tout d’abord le collège Ba Oumar, consiste à  organiser une association des élèves. Il s’agit donc, de mettre à contribution non seulement les apprenants, mais aussi les parents pour la résolution des problèmes que connait l’établissement. «Les représentants des parents d’élèves et les représentants des élèves seront regroupés au sein d’un groupe whatsapp, ainsi ces derniers pourront exprimer leur besoins, notamment s’il y a un manque d’enseignants ou si par exemple un enseignant harcèle une élève, toute ces informations peuvent être remontées afin de permettre aux parents de prendre les meilleurs dispositions possibles pour garantir la protection et l’avenir de leur enfants» a-t-il précisé.

En outre, Axel Nzonga a relevé  que jusqu’à ce jour «il n’y a plus d’élaboration des bureaux des associations des parents d’élèves pourtant des cotisations se font chaque année», le mouvement se propose donc «d’aller d’établissement en établissement pour réhabiliter ces associations».

Par ailleurs, la principale proposition du mouvement « Les Patriotes » est d’impliquer financièrement les parents d’élèves afin de mettre en place une prime spéciale​ qui sera reversée aux enseignants afin que ces derniers reprennent le chemin des salles de classe. «Est-ce qu’on privilégie le fait qu’il existe des stratégies qui permettent de finir le programme en 4 mois et demi et débourser simplement 8 000 Fcfa pour que l’enseignant qui aille en classe ne le fait pas à contre coeur, ou doit-on attendre que l’année blanche soit effective avec en prime d’hypothéquer l’avenir des enfants» s’est questionné Axel Nzonga. D’où pour lui la nécessité d’examiner cette proposition avec les parents, pour l’appliquer tout d’abord au cas spécifique du collège Ba Oumar, avant d’envisager de le realiser au plan national.  

Laissez votre avis