E3MG: 9 ingénieurs et 18 techniciens reçoivent leurs diplômes des mains d’Ali Bongo

9 ingénieurs et 18 techniciens diplômés de l'E3MG © D.R

Ce samedi 21 avril 2018, l’amphithéâtre de l’Ecole de mines et de la métallurgie de Moanda (E3MG) a servi de cadre à la cérémonie de remise de diplômes à la 1ère promotion de cet établissement d’excellence et unique en Afrique centrale. Cette première cuvée baptisée du nom de l’ancien directeur général délégué d’Elf Gabon, Jacques Libizangomo Joumas, compte au total 27 récipiendaires dont 9 ingénieurs et 18 techniciens.

Cet événement a été rehaussé par la présence du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, du premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, du ministre de l’Enseignement supérieur, Guy Bertrand Mapangou, du ministre des Mines, Christian Magnagna, du gouverneur de la province du Haut-ogooué, Jacques Denis Tsanga, et du PDG du groupe Eramet, Christel Bories, dont la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) est la filiale gabonaise.

C’est au terme d’une formation de dix-huit mois pour les uns et d’un an pour les autres, que les 27 récipiendaires ont reçu leurs parchemins devant parents, amis et connaissances.
Quatre discours ont ponctué cette cérémonie, notamment celui du directeur général de l’école, de la représentante des récipiendaires, du ministre des Mines et de son collègue de l’Enseignement supérieur, qui ont chacun exprimé leur satisfecit quant à l’aboutissement de ces formations proposées par l’E3MG.

«Cette cérémonie de remise de diplômes aux lauréats est l’aboutissement de la mission de notre établissement, qui est de répondre aux besoins du Gabon en ressources humaines à travers des formations de pointe dans les domaines de la mine et de la métallurgie», a souligné quant à lui, le directeur général de l’E3MG.

Inaugurée en 2016, l’E3MG est le fruit d’un partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et le groupe Eramet à travers sa filiale locale, la Compagnie minière de l’Ogooué.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire