Dynamique Unitaire appelle les enseignants à fermer les salles de classe

Louis Patrick Mombo, membre du bureau exécutif de la Conasysed © GMT

Visiblement le mouvement d’humeur général et illimité lancé, le 12 mars dernier, par la principale confédération syndicale gabonaise Dynamique Unitaire (DU), semble ne pas récolter l’assentiment de toute l’administration. Dans un récent communiqué, le secrétaire général et porte-parole de DU, Louis Patrick Mombo, s’en plaint, au point d’inciter ses collègues enseignants encore réfractaire à rejoindre les rangs des grévistes.

Disons que Pour une paralysie totale de l’administration comme souhaiterait Dynamique unitaire, le compte est loin d’être bon. Conscient de ce déficit de solidarité, Louis Patrick Mombo à une fois de plus rappelé ses camarades à l’ordre. «Retenons les notes du 2ème  trimestre, fermons les classes pour contraindre le gouvernement à retirer ses mesures iniques», a-t-il indiqué.

Un appel qui, pour le secrétaire général de la DU vise non seulement à «reconquérir la dignité de l’enseignant bafouée», mais aussi à s’opposer aux effets néfastes des réformes du ministre de la Fonction publique, Jean-Marie Ongandaga.

Une situation des plus embarrassantes que les syndicalistes n’ont pas manqués de déplorer lors de la dernière assemblée générale du 16 mars. Estimant que «si la grève est bien suivie au niveau de l’administration centrale, tel n’est pas le cas au niveau des agents de l’éducation nationale,l’enseignement supérieur,la santé qui ont pourtant toujours été les fers de lance en matière de lutte syndicale».

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire